Aujourd'hui,
URGENT
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)
Burkina: trois assaillants abattus à Foutouri dans l'Est du pays suite à une «vigoureuse riposte» des soldats (Armée)
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération
Burkina: les trois opérateurs mobiles (ONATEL, ORANGE et TELECEL) comptent 19 millions d’abonnés, soit un taux de pénétration de 96%
Burkina: Macky Sall exprime sa solidarité au peuple burkinabè après l'attaque du convoi de la mine de Semafo à Boungou
Mali: le chef djihadiste Amadou Koufa placé sur la liste terroriste américaine
Côte d'Ivoire: Charles Blé Goudé sera jugé par le tribunal criminel à Abidjan
Burkina: les syndicats de la santé suspendent leur mouvement d'humeur engagé depuis plus de 6 mois suite à la reprise des négociations

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé en milieu de matinée de ce jeudi 31 octobre 2019, sur le site du monument des héros nationaux, la cérémonie d’hommage aux martyrs de l’insurrection populaire et du putsch manqué de septembre 2015.

L’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour le Burundi, Michel Kafando, a déclaré mercredi que «la situation demeure tendue» dans ce pays d’Afrique de l’Est.

Stanislas Ouaro, ministre en charge de l'Education nationale

Près de 1 455 établissements scolaires sont restés fermés dans plusieurs localités du Burkina Faso, au mois d’octobre 2019, à cause de l’insécurité. Une dépêche de l’Agence d’information du Burkina (AIB).

image d'archives

Le cadre de concertation du Chef de file de l’opposition politique a tenu une réunion ordinaire ce mardi 29 octobre 2019. Dans ce compte rendu, l’opposition apporte sa lecture sur les faits qui marquent actuellement l’actualité nationale.

image d'archives

Ceci est le message du président du Faso à l’occasion du 5e anniversaire de l’insurrection populaire.

Image d'illustration

Dans ce communiqué de presse, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) annonce qu’elle va procéder à l’installation de ses démembrements à l’étranger pour les élections de 2020 du 1er au 10 novembre 2019. 

L’ambassadeur de la Turquie au Burkina Faso, Ahmet Asim Arar, a organisé ce mardi 29 octobre 2019 à sa résidence de Ouagadougou un cocktail à l’occasion du 96e anniversaire de la naissance de la République de Turquie. Au cours de cette soirée qui a connu la présence de plusieurs diplomates accrédités au Burkina, l’ambassadeur a saisi l’occasion pour faire le point sur l’état de la coopération bilatérale entre son pays et le Burkina Faso.

image d'archives

Ceci est le message de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) à l’occasion du 5e anniversaire de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2019. Le parti d’opposition accuse le MPP, le parti au pouvoir et ses alliés d’avoir trahi la lutte et les idéaux de l’insurrection populaire.

Le mémorial aux héros nationaux

Le gouvernement du Burkina Faso va commémorer le 5e anniversaire de l’insurrection populaire par une série d’activités. L’hommage national se tiendra le jeudi 31 octobre 2019 au monument des héros nationaux par un dépôt de gerbes du président du Faso. Voici le programme complet.

A partir du 1er novembre 2019, dans trois jours précisément, le Burkina Faso va basculer dans la Télévision numérique de terre(TNT). Dès cette date, le signal de l’analogie sera coupé au profit de celui du numérique.

image d'archives

Dans cette déclaration à l’occasion du 5e anniversaire de l’insurrection populaire, l'Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) dénonce la lenteur du traitement judiciaire. Elle invite par conséquent les acteurs de la justice « à poursuivre inexorablement et avec diligence le traitement judiciaire des événements des 30 et 31 octobre 2014 afin de rendre justice à toutes les victimes ».

L'opposition politique a tenu ce mardi 29 octobre 2019 son traditionnel point de presse. Devant les journalistes : le président du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR), Carlos Toé et le vice-président de l'Union pour le progrès et le changement (UPC) Amadou Diemdioda Dicko. Les conférenciers du jour ont apporté la lecture de l’opposition sur les faits ayant marqués l’actualité nationale.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé