Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

Après Dédougou le 10 février dernier, l’opération de révision des listes électorales biométriques a été lancée ce dimanche 23 février 2020 à Banfora dans la région des Cascades par le président de la Commission nationale électorale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry. Ceci en prélude aux élections présidentielle et législatives qui auront lieu le 22 novembre 2020 au Burkina Faso.

Ishaga Ouédraogo le nouveau député du groupe parlementaire RD 2è à partir de la droite vers la gauche (en rose)

Ishaga Ouédraogo est le nouveau député du groupe parlementaire Renouveau démocratique. A l’occasion des premières journées parlementaires de l’année 2020 dudit groupe parlementaire, le suppléant de Daouda Simboro a été officiellement présenté à Banfora le 21 février 2020 devant militants et sympathisants ainsi que têtes couronnées.

De 1990 à 2016, la Chine a subi une série d’attaques terroristes sur son territoire, dans la région autonome du Xinjiang en particulier. Le pays a aussitôt réagi en mettant en place des mesures pour endiguer le phénomène. La conséquence en est que, depuis 2016, il n’y a plus eu d’attaques de nature terroriste dans cette partie du pays. C’est pour présenter l’expérience chinoise contre le terrorisme que l’ambassadeur de Chine auprès du Burkina Faso, Li Jian, ses collaborateurs Xu Fei et Bowei Wang, étaient face à un public composé de journalistes et d’invités de différents horizons dans l’après-midi du jeudi 20 février 2020 à Ouagadougou. 

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP-opposition) se prononce, dans la déclaration qui suit, sur l’actualité nationale au Burkina Faso. 

Au cours d’un point de presse animé mardi 18 février 2020 par Jean-Hubert Bazié, président de L’Espoir et Adama Séré, président du RDEBF, l’opposition politique burkinabè a embouché la même trompette que le Pr Etienne Traoré, qui  demande au président du Faso de rappeler le Médiateur du Faso à l’ordre, par rapport à son «activisme politique contraire à son statut».

Au cours de sa 14ème Assemblée Générale Annuelle tenue à Accra au Ghana du 2 au 5 mars 2018, le Réseau Libéral Africain a admis en son sein le Parti Le Faso Autrement en qualité de membre observateur, selon ce communiqué de presse.

Ce mardi, 12 février 2020, S.E. M. Li Jian, Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso a reçu en audience l’association des parents des 22 étudiants burkinabè vivants à Wuhan conduit par M. Ibrahim KONE, Directeur Asie, Moyen-Orient et Pacifique du Ministère des affaires étrangères et de la coopération.

Les élections présidentielle et législatives auront lieu le 22 novembre 2020 au Burkina Faso. Afin de permettre à tous les Burkinabè en âge de voter de s'acquitter de leur devoir civique, le Premier ministre Christophe Joseph-Marie Dabiré, a procédé avec le président de la Commission nationale électorale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, au lancement de l’opération de révision des listes électorales biométriques, ce lundi 10 février 2020 à Dédougou.

Le Chef du Gouvernement burkinabè Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu ce lundi 10 février 2020 dans la soirée, David Hale, le Sous-secrétaire d’Etat chargé des affaires politiques des Etats-Unis d’Amérique. Au cours de cette audience, il a été surtout question de partenariat entre les deux pays, ainsi que des valeurs partagées que sont la démocratie, l’Etat de droit, le respect de la personne humaine… Pour le Sous-secrétaire d’Etat américain, les Etats-Unis restent un partenaire sûr du Burkina Faso en ce moment où le pays traverse une crise sécuritaire liée au terrorisme et qui freine son élan de développement.

Dans cette déclaration, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) réagit à la situation sécuritaire qui affecte l’éducation dans certaines zones du pays et sur le choix de la date du 22 novembre 2020 pour les élections couplées au Burkina Faso. 

Les partis membres du Cadre de concertation du Chef de file de l’opposition politique (CC/CFOP) au Burkina Faso pourraient conclure un accord leur permettant d’aborder les élections couplées du 22 novembre 2020 de manière concertée, selon ce  compte-rendu de la réunion CFOP du mardi 04 février 2020. 

C’est lors d’un point de presse tenu ce jeudi 6 février 2020 à Ouagadougou que le ministre en charge de l’Education nationale, Stanislas Ouaro, a fait le bilan: dix enseignants ont été tués et 2369 établissements fermés à la date du 30 janvier 2020, à cause des exactions terroristes en cours depuis avril 2015 au Burkina Faso.