Aujourd'hui,
URGENT
Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15%
Etats-Unis: la commission judiciaire valide l'acte d'accusation de destitution de Donald Trump
Justice: 99 dossiers enrôlés pour les sessions des pôles criminels de Ouagadougou et de Ouahigouya
Justice: les acteurs demandent à la France de clarifier sa position sur l'extradition de François Compaoré dans l'affaire Norbert Zongo
Burkina: au moins 15 terroristes neutralisés, une base démantelée, et de l’armement saisi à Kompienga dans la Région de l'Est
Gaoua: une tonne de denrées périmées saisie par la police
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)

La 3e édition de la Rentrée du droit d’auteur (RDA) bat son plein depuis le 25 octobre à Koudougou et ce jusqu’au au 27 octobre. Après la cérémonie protocolaire d’ouverture dans la matinée du vendredi 26, place a été faite aux différents panels entrant dans le cadre du séminaire international placé sous le thème : « Cultiver le droit d’auteur pour enrayer la pauvreté ».

Après deux éditions consécutives, la Rentrée du droit d’auteur (RDA) a débuté ce 25 octobre à Koudougou avec la tenue d’un séminaire international. Du 25 au 27 octobre 2018, artistes, cadres du Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) et utilisateurs d’œuvres artistiques vont échanger sur le thème : « Cultiver le droit d’auteur pour enrayer la pauvreté ».

Interpellé à travers les réseaux sociaux, le comité de réhabilitation et de gestion de la mosquée de Dioulassoba a livré une conférence de presse  le vendredi  12 octobre 2018, pour donner des explications suite à la dégradation constatée sur certaines parties de la bâtisse de la mosquée. Selon les conférenciers, l’entrepreneur reconnait sa responsabilité dans la situation et s’engage à prendre en charge les coûts de réparation des dégâts.

Targuant de s’être mariée avec la musique, elle se faisait voiler le visage pendant toutes ses prestations parce que pour son staff et comme le veut la tradition, la nouvelle mariée a le visage voilé et son faciès ne sera connu par le grand public qu’après ses noces. Mais en attendant ses noces, Kalam a présenté officiellement le premier né de cette union avec la musique ce jeudi 11 octobre 2018 à Ouagadougou.

L’artiste plasticienne Burkinabè, Ahoua Yaméogo présente une vingtaine d’œuvres à travers une exposition itinérante de peinture du 28 septembre au 21 octobre à Ouagadougou et du 26 octobre au 4 novembre 2018 à Koudougou.

Le cinéma burkinabè est en deuil. Le célèbre réalisateur burkinabè,  Missa Hebié est passé derrière la caméra en début de soirée de ce mercredi 26 septembre 2018. Dans sa filmographie, on retiendra la série à succès «Commissariat de Tampy», «Sita», «L'as du lycée», «Le fauteuil», «En attendant le vote», «Cellule 512», «La raison du plus fort» etc. Grande figure du cinéma burkinabé,  Missa Hebié s’en est allé en plein tournage de sa dernière série «L’ami fidèle». C’est dans une ambiance où l’émotion était à son comble que nous avons rencontré son fils Ibrahim Hébié, réalisateur, producteur et fils du défunt ce jeudi 27 septembre au domicile du défunt.

Le cinéma burkinabè est en deuil. Le célèbre réalisateur burkinabè,  Missa Hebié est passé derrière la caméra en début de soirée de ce mercredi 26 septembre 2018. Dans sa filmographie on retiendra la série à succès «Commissariat de Tampy». En plein tournage, Missa Hébié s’en est allé dans la soirée de ce mercredi en plein tournage.

L’émission spectacle d’éveil et d’épanouissement pour enfants «Bambino show» a connu son apothéose le week-end dernier. Au terme de la compétition, c’est le Centre Guiré Naaba Abga de Larlé qui a supplanté les 8 troupes qui ont pris part à cette 16è édition de Bambino Show.

A l’occasion de sa rentrée culturelle, la Confédération nationale de la culture du Burkina Faso(CNCB)  a tenu un point de presse ce jeudi 20 septembre 2018 à la maison du peuple de Ouagadougou. Au cours de cette  rencontre, les acteurs,  tous artistes, créateurs et professionnels du secteur de la culture  ont réaffirmé leur engagement à continuer la lutte à travers diverses actions de solidarité, de communication et de sensibilisation pour la paix et la sécurité au Burkina Faso.

Du 23 février au 2 mars 2019, le Burkina Faso accueille pour la 26ème fois en 50 ans le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), la biennale du cinéma et de la télévision africaine. Ce jeudi 20 septembre 2018 à Ouagadougou le ministre de la Culture et le délégué général du Fespaco ont procédé à la cérémonie officielle de lancement de la campagne de communication de cet évènement.

Le comité d’organisation de Ouaga film Lab était face à la presse ce mardi 18 septembre 2018 à Ouagadougou pour annoncer les grandes lignes de son édition 2018. Ouaga film lab qui est une plateforme de rencontre entre les décideurs et les créateurs de cinéma, se tiendra du 20 au 29 septembre dans la capitale burkinabè.

Adjaratou Ouédraogo fait partie du cercle restreint des femmes peintres au Burkina.  Autodidacte, ses œuvres produites dans un ancrage plus sociétal et militant en disent long.  Après plusieurs années de créations, elle ajoute une autre corde à son arc. Ce vendredi 14 septembre 2018, elle a inauguré l’Espace Soarba, une résidence de création pour les artistes du Burkina et d’ailleurs.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé