Aujourd'hui,
URGENT
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)

Produit par la Cour du Naaba du musicien Alif Naaba, l’album de 12 titres de l’artiste Nabalüm a été présentée officiellement à travers une conférence de presse, à Ouagadougou le vendredi 20 juillet dernier. Par cet album, Nabalüm invite ce qu’on l’accepte tel qu’elle se présente d’où l’avoir intitulé « Saké », en langue mooré qui signifie en français « accepte ».

«Ouaga swagg awards», c’est la nouvelle trouvaille de jeunes ouagalais. Première du genre, la finale de l’édition 2018 s’est tenue le week-end dernier à Ouagadougou. Cet évènement selon Oliab Kouadio son promoteur, a pour objectif de révéler les jeunes «branchés» de la ville de Ouagadougou.

La finale de l’élection Miss Burkina édition 2018 aura lieu le vendredi 27 juillet prochain. Ce lundi 23 juillet 2018, le nouveau comité présidé par Alpha Ouédraogo a levé un coin de voile sur le contenu de cette finale qui se tiendra cette année, au pavillon «Le soleil levant» du Salon international de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO).

extrait du spectacle "Les vivants"

La 10e édition du projet « engagement féminin » se tient dans la capitale burkinabè du 2 au 28 juillet 2018. Ledit projet porté par la Compagnie Auguste-Bienvenue, a pour objectif de corriger la faible présence des femmes parmi les artistes chorégraphes sur le continent africain et au Burkina Faso en particulier. Les grandes articulations de ce 10e acte ont été dévoilées à la presse le lundi 16 juillet 2018 au Centre de Développement chorégraphique-La Termitière.

Durant 6 mois, 64  élèves issus de 4 établissements et d’un centre communautaire (École Samandin A, Cours moderne André-Marie, École St Raphaël, Lycée mixte de Gounghin et de l’Association ICCV NAZEMSE) ont été initiés à la danse par 6 danseurs formés par le Centre de développement chorégraphique (CDC-La termitière). Les néo-danseurs ont présenté leur spectacle le samedi 14 juillet 2018 à Ouagadougou au CDC.

Du 26 au 28 septembre prochain, auront lieu à Ouagadougou les festivités marquant la célébration des cinq ans de la soirée des Meilleurs acteurs de divertissement et de la gastronomie de Ouagadougou (Madigo). A cet effet, le comité d’organisation était face à la presse le mardi 10 juillet dernier pour décliner les grands axes de cette 5ème  édition.

Juriste de formation et spécialiste de la communication et des médias, Yannick Naré vient d’inscrire son nom au panthéon des auteurs littéraires du Burkina Faso. En effet, il vient de vient de donner naissance à son premier livre, un essai politique intitulé : « Le long chemin de l’alternance démocratique au Burkina Faso ». L’œuvre  a été officiellement présentée le samedi 7 juillet 2018 à Ouagadougou.

Depuis le 5 juillet dernier, et ce jusqu’au 14 juillet prochain, est à l’affiche au Carrefour international de théâtre de Ouagadougou (CITO), « La tragédie du roi Christophe ». Cette représentation est l’œuvre du collectif Béneeré, en collaboration avec le théâtre national populaire de France, dont son directeur, Christian Schiaretti a assuré la mise en scène. Pour ce dernier, cette représentation aussi amusante qu’émouvante pose avec acuité la réinvention du modèle politique.

Ce samedi 30 juin 2018, l’artiste musicien Floby a présenté officiellement aux mélomanes « Wakato », son nouvel album et le 5e de sa carrière. Alliant tradition et modernité, pour ce qui est du rythme, « Weedo » ou l’enfant du ghetto revient tout en force avec un opus de 16 titres.

Le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) du Burkina a lancé son 2è appel à projets ce vendredi 29 juin 2018. D’un montant global de 939 millions de francs CFA, ce montant permettra ainsi aux acteurs culturels et touristiques, de bénéficier de l’appui de l’Etat pour la réalisation de leurs projets.

Le quartier Karpala de Ouagadougou a vibré aux couleurs et sons de la fête de la musique ce 21 juin 2018. A travers le concours «Talents du Faso», un grand podium a été dressé et a vu la prestation de plusieurs groupes artistiques qui à l’issue, ont reçu divers prix.

Native d’Abobo baoulé, un quartier d’Abidjan, l'artiste Kalam a brillé de fort belle manière sur le podium de la 14è édition du festival «Fête de la musique» à Ouagadougou. Ce 21 juin 2018, la jeune dame a démontré son savoir-faire musical aux fans de la bonne musique.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé