Aujourd'hui,
URGENT
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)

CULTURE

L’artiste burkinabè Aziz Sana alias Sana Bob entame une tournée nationale dans les 13 régions du Burkina. Cette tournée dite «Tournée nationale vivre ensemble» a pour objectif de renforcer les bases culturelles et traditionnelles d’union et de cohésion sociale tout en cultivant l’élan de consolidation de la citoyenneté, d’amour et d’intégration.


La «Tournée nationale vivre ensemble» est une tournée musicale et artistique de l’artiste musicien Sana Bob et ses pairs, pour le renforcement des bases culturelles et traditionnelles pour une union de cohésion sociale tout en cultivant l’élan de consolidation de la citoyenneté, d’amour et d’intégration. Figure emblématique des temps modernes, Sana Bob a bâti sa rythmique musicale sur le Wed-bendé, rythme musical de sa région du Centre-Nord du Burkina avec quelques ouvertures au reggae qu’il assaisonne à ses influences culturelles et aux mélodies sahéliennes.

Plus qu’un musicien, Sana Bob se veut un patriote, un traditionnaliste et un militant pour le développement. Dès son arrivée au Burkina en 2001, il a fait de la lutte pour le bien-être des enfants, de la lutte contre le Sida, de celle pour l’intégration, de la lutte contre l’analphabétisme, celle pour la citoyenneté et la paix, son cheval de batail. Pour lui, la paix et la cohésion sociale, gage d’un vivre ensemble durable, est une quête permanente. «Il est impératif de multiplier les initiatives pour assurer la veille continue et le renforcement des acquis traditionnels de paix et du vivre ensemble au Burkina», clame-t-il.

C’est donc dans cette vision que Sana Bob, par ailleurs ambassadeur de la paix avec l’association Béog-yiinga, entendent contribuer en consacrant la ligne de travail de son 6è album sur le vivre ensemble qui est d’ailleurs le titre éponyme de l’œuvre. La tournée en elle-même se présente comme une série de concerts évènementiels de sensibilisation livrée par Sana Bob et d’autres artistes dans les 13 régions du Burkina. Elle se déroulera sous le thème «Vivre ensemble, union et développement» sur la période de mai 2018 à juin 2019. Les villes telles que Kombissiri, Zorgho et Nongandé ont été déjà visité par l’artiste et son staff qui se préparent pour les autres régions.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé