Aujourd'hui,
URGENT
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  
Covid-19: la Banque africaine de développement accorde 27 millions de dollars à l’Union africaine pour renforcer l’Initiative de réponse. 

CULTURE

L’artiste burkinabè Aziz Sana alias Sana Bob entame une tournée nationale dans les 13 régions du Burkina. Cette tournée dite «Tournée nationale vivre ensemble» a pour objectif de renforcer les bases culturelles et traditionnelles d’union et de cohésion sociale tout en cultivant l’élan de consolidation de la citoyenneté, d’amour et d’intégration.


La «Tournée nationale vivre ensemble» est une tournée musicale et artistique de l’artiste musicien Sana Bob et ses pairs, pour le renforcement des bases culturelles et traditionnelles pour une union de cohésion sociale tout en cultivant l’élan de consolidation de la citoyenneté, d’amour et d’intégration. Figure emblématique des temps modernes, Sana Bob a bâti sa rythmique musicale sur le Wed-bendé, rythme musical de sa région du Centre-Nord du Burkina avec quelques ouvertures au reggae qu’il assaisonne à ses influences culturelles et aux mélodies sahéliennes.

Plus qu’un musicien, Sana Bob se veut un patriote, un traditionnaliste et un militant pour le développement. Dès son arrivée au Burkina en 2001, il a fait de la lutte pour le bien-être des enfants, de la lutte contre le Sida, de celle pour l’intégration, de la lutte contre l’analphabétisme, celle pour la citoyenneté et la paix, son cheval de batail. Pour lui, la paix et la cohésion sociale, gage d’un vivre ensemble durable, est une quête permanente. «Il est impératif de multiplier les initiatives pour assurer la veille continue et le renforcement des acquis traditionnels de paix et du vivre ensemble au Burkina», clame-t-il.

C’est donc dans cette vision que Sana Bob, par ailleurs ambassadeur de la paix avec l’association Béog-yiinga, entendent contribuer en consacrant la ligne de travail de son 6è album sur le vivre ensemble qui est d’ailleurs le titre éponyme de l’œuvre. La tournée en elle-même se présente comme une série de concerts évènementiels de sensibilisation livrée par Sana Bob et d’autres artistes dans les 13 régions du Burkina. Elle se déroulera sous le thème «Vivre ensemble, union et développement» sur la période de mai 2018 à juin 2019. Les villes telles que Kombissiri, Zorgho et Nongandé ont été déjà visité par l’artiste et son staff qui se préparent pour les autres régions.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir