Aujourd'hui,
URGENT
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  
Covid-19: la Banque africaine de développement accorde 27 millions de dollars à l’Union africaine pour renforcer l’Initiative de réponse. 

CULTURE

Xavier Van Roky et Sem M’hiri sont du groupe Baboons de la Belgique. Plus connus sous les noms de DJ Gizzi et Diamantino, le couple, (deux des meilleurs DJ de Belgique), sont à Ouagadougou depuis ce jeudi 15 novembre 2018 pour un show inédit.


Les férus de la musique électrique les connaissent sous les pseudonymes de DJ Gizzi et Diamantino. Après 15 ans d’expériences dans les clubs (presque tous les sites de Belgique) et plusieurs festivals dont le célèbre Tom Orrowland (Burning Man, African Burn, Barefoot, Unicorn et bien d’autres), Xavier Van Roky et Sem M’hiri ont foulé le sol burkinabè ce jeudi en vue de mettre leur expertise au profit du pays des Hommes intègres.

Pour cette première, le couple jouera ce vendredi soir à l’occasion d’une soirée au quartier Somgandé, ensuite dans un restaurant de la place. Le clou de cette visite sera consacré à des contacts, en vue d’organiser un festival d’envergure internationale dans la capitale burkinabè dans les mois à venir.

Xavier Van Roky est d’origine Congolaise et Sem M’hiri d’origine Tunisienne. De ce fait, le couple qui retrouve ainsi ses origines africaines, entend partager ses émotions et apprendre comment utiliser les platines à la jeunesse africaine. Entre Xavier Van Roky et Sem M’hiri, c’est une histoire de passion et d’amour. DJs polyvalents, ils entendent mettre leur grande expertise dans l’animation des fêtes marquantes telles que les mariages, deuils et autres cérémonies, au service de l’Afrique, leur terre d’origine. Ce sont donc des tonnes d’énergies qu’ils promettent aux populations de Ouagadougou.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir