Aujourd'hui,
URGENT
Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15%
Etats-Unis: la commission judiciaire valide l'acte d'accusation de destitution de Donald Trump
Justice: 99 dossiers enrôlés pour les sessions des pôles criminels de Ouagadougou et de Ouahigouya
Justice: les acteurs demandent à la France de clarifier sa position sur l'extradition de François Compaoré dans l'affaire Norbert Zongo
Burkina: au moins 15 terroristes neutralisés, une base démantelée, et de l’armement saisi à Kompienga dans la Région de l'Est
Gaoua: une tonne de denrées périmées saisie par la police
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)

CULTURE

Isis Ismaël Kaboré fait partie des plus jeunes réalisateurs burkinabè. Après «Le plan de Dieu» en 2013 et «Imam», le jeune réalisateur revient avec un long métrage dénommé «Amour d’une mère». C’est le Ciné Nerwaya qui a été le témoin de la première de ce film qui place désormais Ismaël Kaboré dans la cour des grands.


Dans ses précédents courts métrages, Ismaël Kaboré abordent les thématiques telles que l’extrémisme et la patience. Pour le réalisateur qui n’est qu’à ses débuts, le cinéma c’est de l’art et il faut de la formation, la passion, l’assiduité et le partage d’expérience avec les aînés pour pouvoir s’en sortir. Preuve de son apprentissage auprès de Tahirou Ouedraogo, réalisateur du film «L’Avocat des causes perdus».

Dans «Amour d’une mère», le réalisateur aborde des thématiques comme la consommation de la drogue, la violence faite aux enfants, la santé sexuelle des jeunes et le combat des forces de l’ordre. Des thèmes qui selon certains cinéphiles, méritent bien un regard spécifique pour être prise en compte dans le programme de diffusion du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco 2019).

Ce film d’amour, d’humour, d’action et de drame est l’histoire de deux parents célibataire qui sont tombés amoureux et décident de s’unir avant de se rendre compte que leurs enfants respectifs entretenaient également une relation amoureuse. Ce pose alors un dilemme pour la maman qui s’est sacrifiée pour son enfant. La réalisation du film a connu pas mal de difficultés mais avec l’accompagnement de ses techniciens, des acteurs et certaines maisons de production sœurs, Ismaël Kaboré a pu relever le défi en mois de tournage. «Amour d’une mère est en salle au Ciné Nerwaya depuis le 24 décembre 2018 et ce, jusqu’au 2 Janvier 2019.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé