Aujourd'hui,
URGENT
Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15%
Etats-Unis: la commission judiciaire valide l'acte d'accusation de destitution de Donald Trump
Justice: 99 dossiers enrôlés pour les sessions des pôles criminels de Ouagadougou et de Ouahigouya
Justice: les acteurs demandent à la France de clarifier sa position sur l'extradition de François Compaoré dans l'affaire Norbert Zongo
Burkina: au moins 15 terroristes neutralisés, une base démantelée, et de l’armement saisi à Kompienga dans la Région de l'Est
Gaoua: une tonne de denrées périmées saisie par la police
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)

CULTURE

Les bénéficiaires du Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) bénéficient d’une formation les 17 et 18 janvier 2019 pour une gestion efficiente de leurs projets.


Dans le cadre de sa mission de renforcement des capacités techniques des opérateurs culturels et touristiques, le FDCT organise régulièrement des sessions de formation en amont sur l’élaboration des projets au profit desdits opérateurs et en aval sur la gestion efficiente des projets au profit des bénéficiaires du financement sous forme de prêt et de subvention.

A l’issue du deuxième appel à projets du FDCT au compte de l’année 2018, 48 projets ont été retenus pour être financés, soit 29 projets pour la subvention et 19 pour le prêt. Cette session de formation qui se tient sur 48 heures, a donc pour objectif principal, de renforcer les capacités techniques des participants sur la gestion efficace et efficiente desdits projets. Il s’est agi essentiellement de la gestion des contrats, les mécanismes de suivi-évaluation du projet, des techniques budgétaires et la nomenclature des pièces justificatives, des normes et qualités en matière d’hôtellerie et de restauration et des règles et procédures de gestion de projets (nationaux et internationaux).

Aboudramane Tougouma, Directeur général du FDCT entend ainsi entretenir un partenariat réel et une bonne collaboration dans la mise en œuvre des projets des bénéficiaires du Fonds. «Je prends l’engagement de mettre en place un cadre permanent d’échanges et d’appui conseil», a-t-il promis à l’ouverture des travaux.

En rappel, le budget alloué au financement pour l’année 2018 était de 870.000.000 FCFA destiné à financer en moyenne 45 projets. A la clôture de l’appel à projets, le FDCT a réceptionné au total 151 dossiers dont 101 projets de subvention et 50 projets de prêt. Aux termes des travaux d’analyse, 48 projets ont été retenus pour le financement dont 29 pour la subvention et 19 projets pour les crédits à moyen et long terme. Le montant total de la subvention est de 142.610.896 FCFA et 607.395.390 FCFA pour le prêt. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé