Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: décédé le 8 juillet 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le  17 juillet à Korhogo. 
Mali: le Premier ministre a déclaré vouloir former "très rapidement" un gouvernement d'ouverture.
Mali: plusieurs figures de l'opposition arrêtées samedi après des troubles quasi insurrectionnels qui ont fait quatre morts. 
Présidentielle: Roch Marc Christian Kaboré officiellement investi par le MPP pour briguer un nouveau mandat en novembre 2020.
Transports: la liaison ferroviaire entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso a repris mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne. 
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 

Image d'illustration

ECONOMIE

Le système de rémunération des agents publics de l’Etat au Burkina Faso va connaitre bientôt une réforme. C'est ce qui est ressorti d'un communiqué du ministère en charge de la Fonction publique. Selon cette dépêche de l'Agence d'Information du Burkina (AIB), le ministre a annoncé la fin de la première phase des travaux.

Dans le communiqué, le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Pr Séni Mahamadou Ouédraogo annonce la fin de la première phase des travaux sur la réforme du système de rémunération des agents publics de l’Etat.

Le document parvenu à l’AIB lundi soir, précise que les deux textes majeurs devraient être transmis, ce jour-même, au Premier ministre Paul Kaba Thiéba.

Par la suite, le chef du gouvernement devrait organiser «la Réunion de cabinet d’une part, et le comité de suivi chargé du suivi de la mise en œuvre des conclusions des travaux de la conférence sur le système de rémunération des agents publics, d’autre part, pour les examiner».

«Les textes issus de ces instances seront proposés au gouvernement sous forme de projets de décrets pour examen et adoption», fait remarquer le ministre.

Pr Séni Mahamadou Ouédraogo assure que les citoyens seront tenus informés, par les voies et moyens appropriés, des enjeux de cette réforme majeure qui se propose de retrouver une équité de traitement entre les agents publics du pays. Selon le communiqué, les deux textes majeurs concerne «la mouture nouvelle de la grille salariale des agents publics» et «la mouture de l’avant-projet de décret portant définition et rémunération de la haute fonction publique partant du Président du Faso au chef de service».

 

Agence d’information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir