Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

Siège de la banque centrale chinoise/©French.china.org.cn 

ECONOMIE

La Chine regrette profondément la décision du Département du Trésor des Etats-Unis étiquetant la Chine comme "un pays manipulateur de devises", a déclaré mardi la Banque populaire de Chine, la banque centrale.

Cette étiquette imposée à la Chine ne correspond pas au critère quantitatif du prétendu "manipulateur de devises" fixé par le Trésor américain, explique la banque centrale chinoise dans un communiqué.

Cette pratique est un geste arbitraire unilatéral et protectionniste, qui va à l'encontre des règles internationales et aura un impact significatif sur l'économie internationale et les marchés financiers, dénonce le communiqué.

L'affaiblissement récent reflète l'offre et la demande du marché, ainsi que les fluctuations sur les marchés internationaux de change, sur fond de changements de la situation économique mondiale et de hausse des tensions commerciales, analyse le communiqué.

La banque centrale s'est engagée de longue date à maintenir la stabilité fondamentale du taux de change du yuan à un niveau raisonnable et équilibré.

La monnaie chinoise est la devise la plus forte au sein des pays membres du G20 et une devise qui a globalement connu une appréciation importante.

Du début de l'année 2005 au mois de juin 2019, le taux de change nominal du yuan s'est apprécié de 38%, tandis que le taux de change réel a augmenté de 47%.

Source: Xinxua

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir