Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

ECONOMIE

La Banque mondiale a approuvé jeudi 30 avril 2020 un financement de 21,15 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA)* dont la moitié en don et l’autre moitié en crédit pour soutenir le Burkina Faso dans la lutte contre la pandémie de COVID-19. 

Le Projet de préparation et de riposte à la pandémie de Covid-19 au Burkina Faso renforcera les capacités de prévention, d’anticipation et de réaction des systèmes de santé publique.

Il prolongera et étendra les financements d’urgence à hauteur de 4 millions de dollars du Projet de renforcement des services de santé (PRSS), qui, entre autres, soutient la protection du personnel soignant et le suivi des personnes ayant été en contact avec des cas confirmés de COVID-19 ». Le montant total du PRSS est de 100 millions de dollars, dont 80 millions en don et 20 millions en fonds fiduciaires. 

«La riposte à la pandémie développée par le Burkina Faso s’appuie sur l’expérience acquise ces dernières années dans les opérations de santé», indique Christophe Rockmore, responsable par intérim des opérations de la Banque mondiale au Burkina Faso. «La Banque mondiale travaillera étroitement avec le gouvernement et tous les partenaires et parties prenantes concernés afin de mettre en œuvre efficacement le projet».  

Ce projet permettra notamment de former environ 2000 personnels de santé de première ligne et l’acquisition du matériel de prise en charge des patients. En outre, il est prévu la distribution de vivres et de provisions essentielles aux populations affectées par le COVID-19.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir