Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

ECONOMIE

Patrice Patindeba Naza est le nouveau directeur général de la Loterie nationale du Burkina (Lonab). Nommé lors du dernier conseil des ministres, il replace Simon Tarnagda, qui va pouvoir jouir d’une paisible retraite. 

«Monsieur Patin Deba Naza, Mle 90 03 0060, Economiste gestionnaire, catégorie I, classe B, 19ème échelon, est nommé directeur général de la Loterie nationale burkinabè (Lonab)», peut-on lire dans le compte-rendu du conseil des ministres du 24 juin 2020.

Le nouveau patron de la Lonab, Patrice Naza dirigeait jusque-là le pool support de la «nationale des jeux de hasard». Ce pool, faut-il le rappeler, regroupe cinq directions et a pour missions, entre autres, de veiller à l’élaboration de la stratégie globale et des stratégies sectorielles de la Lonab; de veiller à l’élaboration, au suivi des plans stratégiques et opérationnels de la société; d’assurer une gestion efficiente des ressources financières de la Lonab ou de représenter le directeur général dans des instances, des rencontres nationales ou internationales, etc.  

Économiste gestionnaire de formation, il est titulaire d’une maitrise en sciences économiques, option gestion des entreprises et des organisations et d’un master professionnel en audit et contrôle de gestion.  

C'est un pur produit de la maison pour y avoir effectué toute sa carrière. Dès la sortie de l’Université en effet, il a directement intégré la Loterie nationale burkinabè comme cadre.  C’est donc un fin connaisseur des coulisses et des dossiers de la maison, pour avoir tour à tour été chef de service, chef de département, chef d’agence, directeur régional, directeur des finances et de la comptabilité et enfin directeur de pool.

Il a notamment servi à Ouahigouya et à Tenkodogo comme chef d’agence, à Bobo Dioulasso comme chef de service puis comme directeur régional. 

Il fait partie, avec le directeur général sortant, de l’équipe qui a lancé le Pari mutuel urbain burkinabè (PMU’B) en 1990. 

Ses mérites ont été reconnus par la Nation par deux fois. En décembre 2006 il a été élevé au rang de Chevalier de l’Ordre national et, en décembre 2015, au grade d’Officier de l’Ordre national. 

Créée le 10 mai 1960 sous la forme d’un Etablissement public à caractère industriel et commercial, la Loterie nationale burkinabè a été a été transformée par la suite en société d’Etat en 1994.

Spécialisée dans l’organisation des jeux de hasard, elle mobilise les ressources financières à l’organisation des jeux de hasard pour soutenir le développement économique et social du Burkina Faso. En termes de bilan pour l’année 2019, elle a réalisé plus de 156 milliards de FCFA de chiffre d’affaires.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir