Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

©Dr

MONDE

Cela fait 75 ans jour pour jour que « les alliés »  débarquaient en Normandie  pour libérer les Français ainsi assiégés de la lourde occupation allemande. C’était sur les côtes normandes le 6 juin 1944 après de longues et rudes journées de batailles et de combats !

Cette année, de Portsmouth en Normandie, les cérémonies commémoratives et festives qui ont débuté le 5 juin dernier en Angleterre ont réuni plusieurs chefs d’Etats et de gouvernements de la planète ainsi que de nombreux vétérans de ce débarquement. 

La cérémonie solennelle de ce 6 juin  s’est déroulée à Colleville-sur-Mer, où le président français, Emmanuel Macron et son homologue américain, Donald Trump  ont coprésidé un hommage aux vétérans et aux morts. 

Dans ledit cimetière américain, sont inhumés précisément 9 387 soldats tombés au combat. Le débarquement de Normandie reste l’une des plus grandes batailles de la seconde guerre mondiale et une des plus grandes opérations militaires de l’histoire. L’assaut des milliers de bateaux et d’avions étaient constitués de plus de 150 000 soldats alliés, venus de 13 pays. A la fin de l’opération on a dénombré près de 10 500 morts côté Alliés et 10 000 chez les Allemands.

Prenant la parole, Emmanuel Macon a non seulement rendu hommage aux combattants français mais aux combattants de diverses origines qui se sont sacrifiés pour la liberté et la paix. « Ces milliers de soldats avaient pour la plupart une vingtaine d’années. Et pourtant ils étaient déjà loin les jours heureux de leur jeunesse. Ce qui frappe encore 75 ans après c’est le courage inouï dont ils firent preuve pour libérer une terre qui pour la plupart ils n’avaient jamais foulé. La France n’oublie pas. À nos vétérans et à leur nation, je dis merci » a déclaré le président dans son discours d’hommage.

Même si les soldats africains ne faisaient pas partie de cette opération qui a permis la libération de la France, de l’Europe et à la chute du IIIe Reich, ils étaient bel et bien sur d’autres fronts, chose qui a permis aux alliés ce débarquement réussi.

Donald Trump a pour sa part rendu hommage au patriotisme des soldats américains en ses termes : « Nous savons ce que ces hommes ont fait. Nous savons leur courage. Nous savons qu’ils sont venus ici et ont sauvé la liberté. Ils sont revenus chez eux et nous ont montré ce que c’est la liberté. Ils ont construit des familles, des entreprises, une culture nationale qui a inspiré le monde tout entier». 

Instants très émouvants pour les vétérans qui ont effectué le déplacement qui certainement assistaient à leur dernière cérémonie d’hommage.  Pour ce  75ème anniversaire du Débarquement, environ 450 vétérans se sont rendus sur les plages de Normandie. Certains sont revenus  pour la première fois depuis 75 ans.