Aujourd'hui,
URGENT
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  
Covid-19: la Banque africaine de développement accorde 27 millions de dollars à l’Union africaine pour renforcer l’Initiative de réponse. 

MONDE

Fatoumata Tambajang, c'est elle, la première personnalité qui va seconder le président Adama Barrow dans la gestion du pouvoir d'Etat en Gambie. Elle en effet, la nouvelle vice-présidente du pays. L'information a été révélée le lundi 23 janvier par le porte-parole de l’opposition, Halifa Sallah au cours d’une conférence de presse.


Figure de proue de l’opposition, Fatoumata Tambajang fait partie de ceux qui ont été aux premiers rangs de la contestation sociale en Gambie ces dernières années, face au régime du président Yahya Jammeh. Elle a notamment dénoncé à de nombreuses reprises l’arrestation de membres de l’opposition ou de membres de la société civile. Mieux, elle a activement pris part aux initiatives et actions ayant abouti à la mise en place et au fonctionnement de la coalition de l’opposition qui a poussé Adama Barrow (jusqu'alors peu connu) à la victoire lors de la présidentielle du 1er décembre 2016.

Ancienne ministre de la Santé, du Bien-Être social et des Affaires féminines dans le gouvernement Jammeh, Fatoumata Tambajang fut également une experte des questions liées au genre et du développement au sein du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Avec sa nouvelle nomination, Fatoumata Tambajang remplacera une autre femme, Isatou Njie-Saidy. Cette dernière qui a servi Yahya Jammeh durant près de 20 ans, a rendu sa démission le vendredi 21 janvier – en même temps que plusieurs ministres – au plus fort de la crise politique en Gambie dont les frontières étaient déjà hantées par des forces militaires de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) déployées pour déloger Yahya Jammeh s’il ne consentait pas à céder le pouvoir à son nouveau titulaire qu'est Adama Barrow.