Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

MONDE

Le président guinéen Alpha Condé a été élu ce lundi 30 janvier par ses pairs pour succéder à son homologue tchadien Idriss Déby Itno à la présidence tournante de l'Union africaine. L'ancien ministre des Affaires étrangères du Tchad, Moussa Faki Mahamat, a pour sa part été porté à la tête de la Commission.


Cette élection a été opérée à huit clos par les Chefs d'Etat africains réunis dans le cadre du 28è sommet de l'organisation panafricaine. Un sommet qui se tient à Addis Abeba, lundi 30 et mardi 31 janvier. Et c'est au cours de la cérémonie d'ouverture de ce sommet que l'élection du président guinéen aux destinées de l'UA a été annoncée.  En passant le témoin à son homologue guinéen, le président tchadien a laissé entendre, « Je tiens à féliciter mon frère, Alpha Condé, élu à la tête de l’Union africaine ». Ce dernier devra assumer sa nouvelle fonction durant un an, conformément aux statuts de l'UA.

Cette même cérémonie d'ouverture du sommet a été marquée par un certain nombre de discours dont celui de la présidente de la Commission, Nkosazana Dlamini Zuma, celui du secrétaire général des Nations unies, António Guterres, celui du président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et celui du vice-président cubain, Miguel Díaz-Canel. Le tout, avant l'intervention du nouveau président en exercice de l'organisation.

L'occasion, Mme Zuma l'a saisie pour rendre un hommage vigoureux à la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et à sa présidente en exercice, Ellen Johnson Sirleaf, pour sa contribution au règlement de la crise en Gambie. Cette dernière a même reçu une distinction des mains de Idriss Déby Itno et de Nkosazana Dlamini Zuma pour s'«être tenu au côté du peuple gambien et avoir défendu les principes fondateurs de l’UA ». Annoncé, le nouveau président gambien Adama Barrow s'est fait remplacer par sa vice-présidente, Fatoumata Tambajan.

A la suite de cette cérémonie d'ouverture, est intervenue l'élection au poste de président de la Commission de l'UA qui a donné le Tchadien Moussa Faki vainqueur.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé