Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

MONDE

La fille de l’ancien président angolais, qui évoquait il y a peu l’hypothèse d’une candidature à la présidence de son pays, est accusée par une enquête journalistique de s’être accaparé des richesses publiques pour bâtir sa fortune. 

La milliardaire Isabel dos Santos, fille de l’ex-président angolais déjà sous le coup d’une enquête judiciaire dans son pays, est accusée d’avoir « siphonné les caisses du pays », dans une enquête du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) publiée dimanche 19 janvier. 

Isabel Dos Santos se serait, grâce à un montage financier complexe, servi dans les caisses de plusieurs entreprises publiques dont Sonangol, le géant pétrolier angolais.

Prêt à des sociétés écrans jamais remboursé, rachat de part dans des entreprises largement sous le prix du marché...Isabelle Dos Santos aurait ainsi perçu près d'un milliard de dollars.

Les documents montrent comment elle et son mari ont été autorisés à acheter de précieux biens de l'État dans le cadre d'une série de transactions suspectes.

Mme Dos Santos affirme que les allégations contre elle sont entièrement fausses et qu'il y a une chasse aux sorcières du gouvernement angolais sous fond de motivations politiques.

La fille de l'ancien président a élu domicile au Royaume-Uni et possède des propriétés coûteuses dans le centre de Londres.