Aujourd'hui,
URGENT
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)

MONDE

Le prix Nobel de la Paix a été décerné cette année au président colombien Juan Manuel Santos, a annoncé le Comité Nobel dans la capitale de la Norvège, Oslo.

Il a remporté le prestigieux prix après avoir rendu possible l’accord de paix avec les rebelles colombiens des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), visant à mettre fin à 52 ans de conflit armé dans le pays.

Le président Santos a négocié, pendant quatre années, à la Havane avec la guérilla des FARC, cet accord signé officiellement avec le chef du mouvement armé Rodrigo Londoño, plus connu sous le nom de «Timochenko», le 26 septembre dernier à Carthagène en Colombie.

Mais les Colombiens, interrogés par référendum le 2 octobre ont dit «non» à l’accord avec une courte majorité (50,21% contre 49,78% pour le «oui»). Un référendum marqué par une très forte abstention.

Huit millions de couronnes suédoises, soit environ 835 000 euros, sont octroyées au lauréat d’un Nobel – s’ils sont plusieurs, ils se partagent la somme. Cet argent sert généralement à poursuivre les recherches primées dans les domaines scientifiques ou est reversée à des associations.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé