Aujourd'hui,
URGENT
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)

MONDE

L’ancien Premier ministre portugais a reçu ce jeudi 6 octobre 2016 le soutien unanime du Conseil pour devenir secrétaire général des Nations unies.

Antonio Guterres devrait devenir en janvier prochain secrétaire général des Nations Unies. C’est en effet sur lui que les quinze membres du Conseil de sécurité ont jeté leur dévolu pour succéder à Ban Ki-Moon.

Aucun des membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU -Russie et Etats Unis compris- n’a bloqué sa candidature: le Portugais a obtenu le soutien des 15 membres.

Guterres deviendra le neuvième –homme- à occuper ce poste hautement stratégique depuis la création des Nations unies en 1945. Cinq femmes parmi les candidats s’étaient présentées pour prendre la suite de Ban Ki-Moon, mais aucun de leurs noms n’a été retenu par le Conseil de sécurité. Il sera le 4e Européen à occuper ce poste.

Celui qui a occupé de 2005 à 2015 le poste de Haut-Commissaire de l’ONU aux réfugiés (HCR) parle quatre langues, parmi lesquelles l’espagnol, l’anglais et le français.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé