Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

MONDE

L’ancien Premier ministre portugais a reçu ce jeudi 6 octobre 2016 le soutien unanime du Conseil pour devenir secrétaire général des Nations unies.

Antonio Guterres devrait devenir en janvier prochain secrétaire général des Nations Unies. C’est en effet sur lui que les quinze membres du Conseil de sécurité ont jeté leur dévolu pour succéder à Ban Ki-Moon.

Aucun des membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU -Russie et Etats Unis compris- n’a bloqué sa candidature: le Portugais a obtenu le soutien des 15 membres.

Guterres deviendra le neuvième –homme- à occuper ce poste hautement stratégique depuis la création des Nations unies en 1945. Cinq femmes parmi les candidats s’étaient présentées pour prendre la suite de Ban Ki-Moon, mais aucun de leurs noms n’a été retenu par le Conseil de sécurité. Il sera le 4e Européen à occuper ce poste.

Celui qui a occupé de 2005 à 2015 le poste de Haut-Commissaire de l’ONU aux réfugiés (HCR) parle quatre langues, parmi lesquelles l’espagnol, l’anglais et le français.