Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

MONDE

Le Secrétaire général de l'Organisation des Nations-Unies (ONU), António Guterres, a annoncé le mardi 14 février 2017 l'établissement d'une équipe interne chargée d'étudier une réforme de la stratégie, du fonctionnement et de l'architecture du Secrétariat en matière de paix et de sécurité.


Cette équipe, qui sera dirigée par Tamrat Samuel, soumettra au Secrétaire général des recommandations d'ici juin 2017, «afin de lancer un processus de consultations avec les États membres et les entités concernées et, à terme, de prendre les mesures appropriées en temps voulu», a précisé M. Guterres dans une déclaration à la presse.
«Ce travail important nécessitera à la fois l'expertise et l'expérience des hauts responsables et de tous les membres du personnel», a-t-il ajouté.

En attendant la mise en œuvre de ces changements, le chef de l'ONU a décidé de prolonger dans leurs fonctions jusqu'au 1er avril 2018 le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, le Sous-Secrétaire général à l'appui à la consolidation de la paix, Oscar Fernandez-Taranco, et le Sous-Secrétaire général à l'appui aux missions, Atul Khare.

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a informé M. Guterres qu'il n'était pas disponible pour une prolongation de son contrat actuel qui expire le 31 mars 2017. Le chef de l'ONU a indiqué son intention de nommer Jean-Pierre Lacroix, qui est actuellement le Directeur pour les Nations Unies et les organisations internationales au Ministère français des affaires étrangères, pour le remplacer.
M. Guterres a exprimé à M. Ladsous sa gratitude «pour ses efforts inlassables et son dévouement au maintien de la paix, en particulier en ce qui concerne la modernisation des capacités tant pour faire face aux crises multidimensionnelles que pour protéger les populations civiles».


Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé