Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

POLITIQUE

Le maire central de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé dont la gestion a été critiquée ce mardi 21 mars 2017 par le groupe municipal UPC, a réagi sur le sujet. Joint au téléphone par Fasozine cet après midi, il a réfuté les accusations des conseillers municipaux de l’UPC à son encontre.

Pour le maire cette attitude du groupe municipal UPC est déplorable car « quand on est élu conseiller municipal, il faut plutôt privilégier l’intérêt de la communauté et des populations à la base et non opter pour la politique politicienne ».

Sur le sujet de l’organisation de la fête de fin d’année qui aurait couté la somme de cent millions au budget communal, Armand Béouindé a indiqué que cela est faux.

« L’organisation de cette fête a été entièrement financée par les sponsors et partenaires de la mairie. Rien n’a été prélevé du budget de la commune », a précisé le bourgmestre qui a aussi précisé que cette soirée du réveillon a connu la participation de 30 artistes musiciens burkinabè et deux de la côte d’Ivoire.

En ce qui concerne l’incohérence du budget, l’édile de Ouagadougou a botté également en touche en précisant que le budget a été voté à l’unanimité par tous les conseillers municipaux y compris ceux de l’UPC. Il dit donc ne pas comprendre le fait que ces derniers viennent après pour dénoncer des supposés incohérences.

Outre cela, le maire a laissé entendre que la gestion des mairies obéit à un ensemble de règles régit par la loi. Etant en déplacement pour une mission, il a promis revenir plus en détail sur les accusations faites à son encontre.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir