Aujourd'hui,
URGENT
Football: la CAN au Cameroun va se dérouler du 9 janvier au 6 février 2022.
Burkina : le gouvernement règlemente l’achat et l’utilisation des drones civils.  
Justice : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé définitivement acquittés par la Cour Pénale Internationale.
Justice : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé définitivement acquittés par la Cour Pénale Internationale.
Burkina: le couvre-feu prorogé de 60 jours dans la région de l’Est.
Niger: tentative de coup d'état à 48 heures de l'investiture de Mohamed Bazoum, le président élu.
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 

POLITIQUE

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité, Simon Compaoré a présidé la cérémonie d’ouverture de la formation des unités Anti-Banditisme et terrorisme, le mardi 09 mai dans une des salles de conférence de l’ABMAQ à Ouagadougou.


Cette formation entre dans le cadre du renforcement de la sécurité et de la protection civile à travers notamment le banditisme et le terrorisme. Elle a été initiée par le Ministère de la sécurité avec l’appui financier de l’Union Européenne(UE) et l’appui technique du Programme d’Appui à la Sécurité Intérieure du Burkina Faso (PARSIB). La formation des unités mixtes d’intervention ABT (Police, Gendarmerie) vise le renforcement des capacités d’intervention, spécifiquement pour améliorer la réponse aux actes terroristes et à une meilleure gestion et intervention en cas de crise.

Le Ministre d’Etat, Simon Compaoré a salué la prompte réaction de l’Union Européenne et du PARSIB face à sa requête d’accompagnement. Aux Gendarmes et Policiers bénéficiaires de cette formation, il a laissé entendre : « Cette série de formation devra donc vous permettre d’être opérationnels en tout temps. D’une part en période de stabilité, vous serez chargés de soutenir les dispositifs policiers de la routine dans la lutte contre le banditisme et le terrorisme à travers la prévention de la commission des infractions dans la ville de Ouagadougou et les villages environnants. D’autre part, en situation de crise, vous aurez en charge entre autre de prendre les premières mesures pour sécuriser les lieux et appuyer les unités spécialisées dès leur arrivée sur le site ».

DCPM Sécurité

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Rien n'a été trouvé!

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé