Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

POLITIQUE

Le Syndicat national des travailleurs des douanes (Synatrad) a été reçu ce mardi 5 décembre 2017 en audience par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba. Au menu des échanges : l’amélioration des conditions de vie et de travail des douaniers.

Le huis clos entre les douaniers et le chef du gouvernement a duré plus de deux heures. A sa sortie d’audience, Mathias Kadiogo, le secrétaire général du Synatrad, a indiqué que les échanges ont porté sur l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Aussi, cette rencontre avec le chef du gouvernement s’inscrit dans la suite de leur rencontre du 21 septembre dernier.

« C’est une suite de celle que nous avons eu avec le Premier ministre le 21 septembre dernier portant sur les conditions de vie et de travail. Aujourd’hui il était question des conditions de travail (…) Nous avons essayé de scruter les dossiers afin de voir comment nous pouvons  parvenir  à accomplir les missions que le gouvernement voudrait bien confier à la douane pour cette fin d’année et l’année 2018 » a indiqué M. Kadiogo.

Pour ce dernier, qui a refusé de dévoiler les grands points des négociations, les discussions avec le gouvernement évoluent sauf qu’elles n’ont pas été bouclées ce mardi. De ce fait, ses camarades et lui reviendront une prochaine fois pour essayer de poursuivre les concertations. Et c’est à cette prochaine audience, qu’il a promis de communiquer davantage les points sur lesquels il y a eu entente.

En rappel, le jeudi 21 septembre 2017, à l’issue de leur rencontre avec le Premier ministre, Mathias Kadiogo avait indiqué que l’un des points essentiels de leur grief était la prise des textes d’applications relatifs au statut particulier de la douane  adopté en 2015. Il avait expliqué que la prise de ses textes d’application allait permettre aux douaniers, d’être à l’aise dans leur travail et d’être aussi équipés et mieux outillés.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir