Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

POLITIQUE

Par cette déclaration, le Cardinal Philippe Ouédraogo invite l'ensemble des chrétiens à prier pour la paix au Burkina Faso après l'attaque terroriste du 2 mars 2018 qui a fait 8 morts et 80 blessées. Pour l'archevêque de Ouagadougou, face à cette violence inhumaine, notre « Kalachnikov de riposte, c’est prioritairement la prière de Dieu ».

"Fils et filles de l’Eglise Famille de Dieu à Ouagadougou, le vendredi 02 mars 2018 dans notre capitale, deux attaques armées ont ciblé l’Etat-major des armées et l’Ambassade de France.

Ces attaques injustes ont fait des victimes, des morts et de nombreux blessés. Au nom de l’Eglise Famille de Dieu à Ouagadougou, le Cardinal Philippe OUEDRAOGO, son Presbyterium (prêtres), les Religieux et Religieuses, les fidèles laïcs, présentent leur compassion et leurs condoléances aux Autorités politiques, à la Nation entière, à l’ambassade de la France, aux familles éplorées et à toutes les personnes blessées physiquement ou moralement. Nous prions pour ceux qui ont perdu innocemment la vie lors des attaques et prompt rétablissement des blessés.

Frères et sœurs, face à cette violence inhumaine, pour nous chrétiens, notre « Kalachnikov de riposte, c’est prioritairement la prière de Dieu ». « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » (Jn 6, 68). A qui irions-nous seigneur ? Nous invitons toute la communauté chrétienne (Paroisse et CCB) à se tourner vers le Seigneur dans la confiance et l’espérance.

 A la fin de chaque célébration eucharistique quotidienne, nous reprendrons la prière pour la paix au Burkina Faso, après un Pater – trois ave Maria – le Gloria Patri

 Nous offrirons le jeûne du vendredi et chaque chemin de croix du carême pour la paix

 Nous ferons une Neuvaine de prière à Notre Dame de Yagma, du lundi 12 au mercredi 21 mars, en récitant le chapelet chaque jour, en famille ou en CCB.

Daigne Seigneur accorder à notre pays et au monde entier, une paix véritable et durable. Dieu bénisse le Burkina Faso.

 

Philippe OUEDRAOGO

Archevêque Métropolitain de Ouagadougou"

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir