Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  
Burkina: l'ex Chef de file de l'opposition, Zéphirin Diabré, et son parti l’UPC rejoignent le camp présidentiel.                 
Yagha: des hommes armés sont entrés vers 19h à Tankougounadié. Ils ont malmené la population et emporté 3 motos, a appris Fasozine.   
Yagha: des hommes armés ont enlevé mardi  5 personnes à Boliel avant de se replier dans la nature a appris Fasozine.

Image d'illustration (Sit-in de la SATB)

POLITIQUE

A l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 2 mai 2018, le ministre en charge de la Communication, porte parole du gouvernement, Remis Dandjinou, a fait savoir que sur avis du Conseil d’Etat, le sit-in pratiqué comme mouvement d’humeur par les travailleurs est illégal. 

C’est le 4 avril 2018 que le ministre de la Fonction publique aurait demandé l’avis du Conseil d’Etat sur la pratique du sit-in comme mouvement de protestation. Et à en croire le ministre Dandjinou, cité par un article de la direction de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) de son ministère publié sur sa page Facebook, « le Conseil d’Etat dit que, le sit-in n’est pas légal au Burkina Faso »

Et dans cette optique, « les agents qui s’adonnent à cette pratique sont dans l’illégalité totale et commettent une faute passive de sanctions disciplinaires dont le quantum est laissé à l’appréciation du supérieur hiérarchique des agents concernés » a dit le porte parole du gouvernement.

Par ailleurs, le gouvernement, selon toujours la même source, a attiré l’attention « des différents acteurs sur le fait que dans le respect de la loi, il incombe à chaque partie d’appliquer les textes comme il se doit ». 

Notons que le sit-in est une manifestation généralement immobile, en position. C'est une méthode de protestation qui consiste à occuper un espace déterminé à l'avance et à y rester jusqu’à une horaire précise. En général, c’est une manifestation pacifique dont l’objectif est d’interpeller l’opinion et les autorités publiques sur des cas d’injustice ou une revendication précise.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir