Aujourd'hui,
URGENT
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 

POLITIQUE

La mairie de Ouagadougou a interdit la tenue le 31 décembre dernier, d'une activité dénommée la nuit de la sape. Pour le maire de la ville de Ouagadougou, sa commune ne saurait tolérée un tel événement dans un contexte où les autorités ont invité toute la population à la retenue.

 "En ce moment particulier où les plus hautes autorités nous invitent à la retenue en mémoire de nos braves gendarmes tombés à Toénie sous les balles assassines des terroristes, nous ne saurons tolérer une occupation anarchique de ce lieu hautement symbolique pour y mener des activités qui n'honorent ni nos héros ni ce lieu de recueillement", c'est ce qu'a déclaré le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé.

Au cours d'une conférence de presse, l'autorité municipale a exprimé son indignation en cet après midi du 31 décembre 2018, face à l'attitude d'un groupe de jeunes qui ont investi sans autorisation le monument aux héros nationaux dans le but d'organiser une soirée festive dont les prix d'accès varient entre cent mille (100 000) et un million (1 000 000) de FCFA. Le comble est que cette activité dénommée " la nuit de la sape " est réservée aux jeunes "branchés" de 15 et 25 ans.

"Au delà de cette atteinte à la mémoire de nos héros que nous ne saurons tolérer, cette occupation anarchique des lieux pour une activité non autorisée, est une manifestation criarde d'incivisme", a estimé Monsieur Béouindé. Le matériel de sonorisation a été saisi par les éléments de la police municipale qui veillent au grain pour que "le monument aux héros nationaux ne soit pas souillé", avec la tenue d'une telle activité. 2019 est considérée par l'autorité municipale, comme une année de tolérance zéro en matière d'incivisme.

 

Département de la communication et des relations publiques de la la commune de Ouagadougou

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir