Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

Photo:Infowakat

POLITIQUE

En début janvier 2019, le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants Jean Claude Bouda s’est rendu dans les régions de l’Est et Centre-est (Fada N’gourma et Tenkodogo). Objectif de cette tournée: remonter le moral  du front est de la troupe.

Le ministre Jean Claude Bouda  au cours de sa tournée a  livré un message aux hommes engagés sur le front Est dans la lutte contre le terrorisme. « Nous sommes convaincus  que la victoire est certaine.  Vous appartenez à cette génération qui mettra fin au terrorisme au Burkina Faso et l’histoire va l’écrire ».

Afin de permettre une efficacité  sur le terrain, d’apporter des résultats et pour faciliter le travail des forces de défense et de sécurité, des mesures ont été prises avec l’instauration d’état d’urgence dans certaines localités en proie au terrorisme. 14 provinces sont concernées par l’Etat d’urgence dont la totalité des cinq provinces (Gnagna, Gourma, Tapoa, Komondjari, Kompienga) de l’Est et d’une province (Koulpelgo) de la Région du Centre-est.

Le ministre de la défense  a à cette occasion mis en garde ceux qui divulguent des informations compromettantes sur les opérations militaires : « Ces personnes subiront les rigueurs de la loi si nous les prenons ».

Source: RTB

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir