Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

POLITIQUE

Le Premier ministre Joseph Marie Christophe Dabiré a reçu en audience le jeudi 28 mars 2019 une délégation de l’Autorité supérieure du contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) conduite par son contrôleur général, Luc Marius Ibriga. A l’ordre du jour de ce rendez-vous, il a été question du fonctionnement de l’ASCE-LC et de son avenir.

A sa sortie d’audience, le contrôleur général de l’ASCE-LC, Luc Marius Ibriga a expliqué que, l’objet de sa visite chez le Chef du gouvernement était d’abord pour le féliciter pour sa nomination et le remercier pour les mots «très aimables» qu’il a prononcés à l’endroit de l’ASCE lors de sa déclaration de politique générale.

Par ailleurs, il dit avoir profité de l’occasion pour lui soumettre aussi un certain nombre de préoccupations de l’institution par rapport à sa restructuration, à la construction de son nouveau siège et un certain nombre de question qui concerne le contrôle et l’investigation au Burkina Faso. «Donc, le Premier ministre a eu une oreille attentive à nos préoccupations et nous pensons que le soucis qu’il a de mettre en œuvre une gouvernance vertueuse au Burkina Faso rencontre l’assentiment de l’ASCE-LC dont la mission est de travailler à cette gouvernance vertueuse» s’est exprimé M. Ibriga. 

Il a indiqué que son institution était en phase avec les préoccupations du Premier ministre. «Nous étions en phase avec les préoccupations du Premier ministre et nous sortons de cette audience réconfortés parce que, nous avons trouvé des points de convergences avec le Premier ministre pour le travail à l’avenir» a conclu le contrôleur général de l’ASCE-LC, Luc Marius Ibriga.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir