Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

Image d'illustration

POLITIQUE

Ceci est un compte rendu de la première session ordinaire de l’année 2019 du Secrétariat exécutif de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) tenu le vendredi 12 avril dernier à Ouagadougou. Les membres se sont prononcés essentiellement sur la situation nationale et ils disent être inquiets.

Les membres du Secrétariat Exécutif National de l’Union pour le Progrès et le Changement (SEN/UPC) ont tenu leur première session ordinaire de l’année le vendredi 12 avril 2019 à Ouagadougou. Sous la  présidence du Président du Bureau Exécutif National, Président du Parti, les membres ont principalement échangé autour de la situation nationale et de la vie du Parti.

Au titre de la situation nationale, les membres du SEN ont constaté la dégradation continue de la quiétude sociale, en dépit du changement de gouvernement. En effet, les agressions terroristes se poursuivent, de même que les représailles ethniques, causant des centaines de morts et contraignant des milliers de citoyens à devenir réfugiés dans leur propre pays.

Tout en condamnant la gestion irresponsable de cette situation par le régime du MPP, les membres du SEN/UPC ont exhorté leur Président, Chef de file de l’Opposition, à faire inscrire ces préoccupations à l’ordre du jour du dialogue politique. 

Au titre de la vie du parti, le Secrétaire général national a présenté l’état de renouvellement des structures du parti par province, l’état des cotisations mensuelles, les programmes annuels d’activités des Secrétariats nationaux, et un compte-rendu des tournées du Parti dans les provinces. Les membres du Secrétariat Exécutif National ont apprécié positivement  l’évolution du renouvellement des structures et ont exprimé leur satisfaction quant à la mobilisation des structures de base lors de ces tournées.

En divers, le Président du Parti a fait un compte-rendu de ses récents échanges avec le Premier Ministre et le Président du Faso.

La rencontre, qui a débuté à 15 heures 30 minutes, a pris fin aux environs de 18 heures 30 minutes.

Ouagadougou, le 15 avril 2019

Le Secrétariat national à l’Information

 et à la Communication (SNIC)

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir