Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

Image d'illustration/Dr.

POLITIQUE

Le maire de la ville de Bobo-Dioulasso dans un communiqué a décidé d’interdire toute manifestation relative à la polémique née de l’implantation ou non d’un hôpital sur le site de la forêt classée de Kua. Ce dimanche 2 juin 2019, le Mouvement pour la protection de la forêt de Kua a fait savoir qu’il attaquera cette décision communale en justice.

Le maire Bourahima Sanou avait motivé cette interdiction par le fait de vouloir préserver la cohésion sociale dans sa ville. «  En vue de préserver la cohésion sociale, la fraternité et le vivre ensemble qui ont toujours caractérisé notre ville, et en attendant les résultats de l’étude d’impact environnemental commanditée par le gouvernement, je porte à la connaissance de tous qu’il est interdit, jusqu’à nouvel ordre, toute forme de manifestation publique sur le territoire communal ayant trait à cette situation » avait précisé le maire dans un communiqué rendu public le samedi dernier.

Une décision qui n’a pas rencontré l’assentiment du Mouvement pour la protection de la forêt de Kua (MPFK) porté par le député d’opposition Moussa Zerbo. Une interdiction qualifiée « d’arbitraire » qu’a apprise ledit mouvement avec indignation. 

« Cette décision intervient aux lendemains d’une manifestation de gens à la solde du même maire, et où plusieurs organisations défendant la forêt de Kua s’apprêtent à sonner la mobilisation.  Le MPFK mène sa lutte dans le respect de la république et dans un esprit de non-violence.  C’est pourquoi, les premiers responsables de notre organisation déposeront, en tant que citoyens, des recours en justice contre cette décision liberticide du Maire de Bobo-Dioulasso » dit en substance le coordonnateur du mouvement.

En rappel, une polémique est née suite à la décision du gouvernement de déclasser une partie de la forêt de Kua de Bobo-Dioulasso pour y construire un nouveau centre hospitalier universitaire entièrement financé par la République populaire de Chine. Certains acteurs et défenseurs de l’environnement se sont opposés à cette décision tant disque  que l’exécutif rassure que toutes les mesures seront considérées pour protéger la biodiversité dudit site.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir