Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

©Photo: Aouaga.com/Montage:Fasozine

POLITIQUE

L’ancien Chef d’Etat-major général des forces armées voltaïques de 1979 à 1980 est décédé ce mercredi 26 juin 2019 à l’âge de 94 ans. Le défunt a occupé de hautes fonctions dans l’administration burkinabè et a été plusieurs reprises ministre dans les gouvernements de 1967 à 1976. 

Biographie de l’illustre disparu

Né en 1925, Zagré Bila Jean Gérard est incorporé dans l’armée française en 1943. A partir de cet instant, il va y gravir progressivement tous les grades inférieurs jusqu’en 1956 où il est promu adjudant. Il est incorporé dans l’armée française en 1960 alors qu’il est au grade  de lieutenant. Le 30 août 1961,  Bila Jean Gérard Zagré est libéré de ses obligations à l’égard de la France et transféré à l’armée nationale de la Haute-Volta. Là, il gravit les grades de capitaine, de commandant, de lieutenant-colonel, de colonel puis de général le 1er novembre 1979.  Le 16 novembre 1982, il est admis à la deuxième section des officiers généraux, totalisant ainsi 39 ans et 10 jours de service effectif.  Comme fonctions officielles, le Général Zagré a occupé les postes d’aide de camp du Président de la république de Haute-Volta de 1960 à 1961, chef du 1er bureau de l’Etat-major de 1962 à 1966, secrétaire d’Etat à l’intérieur de 1966 à 1967, ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Information de 1967 à 1971, ministre de l’Information de 1971 à 1974, ministre de l’Intérieur et de la sécurité de 1974 à 1976, inspecteur des armées de 1976 à 1979 ; Chef d’Etat-major général des forces armées voltaïques de 1979 à 1980. Il a reçu plusieurs décorations parmi lesquelles la médaille de Commandeur de l’Ordre national, la médaille coloniale « agrafe Madagascar », la médaille commémorative Indochine, celle de Chevalier de l’Ordre national, de Commandeur de l’Ordre national, de la Légion d’honneur. C’est l’ancien camp militaire Bangré qui porte désormais le nom de ce général.

Source : Lepays

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir