Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

©Dr

POLITIQUE

Candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2020, Kadré Désiré Ouédraogo était dans la commune rurale de Komsilga le samedi 14 septembre 2019 où il a tenu une assemblée générale. Il s’agissait pour lui de prendre contact avec les populations pour leur expliquer le sens de son engagement.

Relever avec le peuple burkinabè les défis auxquels le pays est confronté et remettre sur le chemin d’espérance et du progrès, c’est l’ambition de Kadré Désiré Ouédraogo ancien Premier ministre et candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2020. Et pour y arriver il peut déjà compter sur les populations de la commune rurale de Komsilga qui lui ont réitéré leur appel et leur engagement à l’occasion de l’assemblée générale tenue le samedi dernier dans cette localité. Ce fut surtout l’occasion pour le candidat Kadré Désiré Ouédraogo de prendre contact avec eux et leur expliquer le sens de son engagement.

« Notre rencontre de ce matin a pour but d’échanger sur l’avenir du Burkina et redire notre engagement et notre détermination à tout faire pour assurer de meilleures conditions de vie à nos compatriotes », a déclaré Kadré Désiré Ouédraogo. Pour lui, le pays traverse une situation difficile avec d’énormes défis en matière de sécurité, en matière de paix et de cohésion sociale, en matière de lutte contre la pauvreté et pour le développement durable. Une situation pas du tout reluisante, mais qui, selon lui ne doit pas faire perdre courage. « C’est pourquoi j’ai décidé avec des patriotes burkinabè, des hommes et des femmes déterminés, de ne pas me taire, mais dire que nous avons besoin d’un autre Burkina », a laissé entendre le candidat. Cet autre Burkina, soutient-il, doit être un Burkina de paix et de tolérance, de travail, de courage et de probité, de développement accéléré, un Burkina d’autonomie, de liberté et d’égalité pour les femmes. Pour l’ancien Premier ministre, le Burkina Faso a besoin d’une véritable réconciliation de ses fils et un apaisement des cœurs suites aux soubresauts de son histoire récente.

« Je suis venu dire à mes frères et sœurs que le travail sera long et difficile mais c’est  une obligation pour nous Burkinabè de faire en sorte que notre pays change de visage. Que nous soyons débarrassés de tous les maux que nous vivons actuellement et que nous puissions assurer la paix, la stabilité, la sécurité et par-dessus tout la réconciliation et l’apaisement des cœurs au Burkina Faso et nous engager résolument vers le développement de notre cher pays. Cela est possible si nous le voulons », a-t-il indiqué avant d’ajouter que cela nécessite un changement de comportement et que les Burkinabè soient prêts à travailler les uns avec les autres pour la construction en vrai démocrate dans un style qui respecte chacun et également dans un style de rassemblement. KDO entend également restaurer l’autorité de l’Etat, qui doit être le garant de la sécurité collective, l’égalité de tous les citoyens et la solidarité envers les plus vulnérables. « C’est cela le sens de mon engagement  » fait-il savoir. Un engagement qui, soutient-il, n’a pas pour but de poursuivre un intérêt personnel, mais pour apporter sa contribution au développement du pays.

Il a saisi l’occasion pour rendre hommage à l’engagement et la fidélité des fils et filles de la commune de Komsilga à l’œuvre de construction du pays. Le candidat à l’élection présidentielle Kadré Ouédraogo a ainsi invité tous les patriotes à se joindre lui, à s’organiser et à engager une dynamique nouvelle qui permettra des élections apaisées et transparentes, gages de paix et de stabilité pour le Burkina Faso. KDO a n’a également pas manqué de rendre hommage aux FDS qui luttent contre le terrorisme et a invité les Burkinabè à consacrer leurs efforts en ce moment pour contrer la menace terroriste et permettre ainsi le retour des déplacés internes dans leurs villes et villages respectifs. « Je vous invite à apporter tout le soutien nécessaire à nos FDS et à tendre la main secourable à nos frères et sœurs dans le besoin », a-t-il lancé.

 

  

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir