Aujourd'hui,
URGENT
Turquie: plusieurs maires pro-kurdes arrêtés pour «terrorisme»
Kongoussi: neuf civils tués à Zoura (AIB)
France: les juges antiterroristes ont terminé leur enquête sur le 13-novembre
Football: les Étalons locaux sont qualifiés pour le CHAN 2020 après leur match nul (0-0) contre le Ghana
Burkina: plus de 800 mille personnes affectées par l'insécurité (gouvernement)
Bobo Dioulasso: 2 morts et 6 blessés dans l’effondrement d’une structure dans une usine
Togo: Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020
Burkina: quatre militaires et un policer tués dans deux attaques terroristes dans la région du Nord
Burkina: l'UNFPA commémore ses 50 ans sous le signe de l'élimination des mutilations génitales féminines 
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu hier mardi 17 septembre 2019 en fin de matinée, le commandant du Commandement américain pour l’Afrique (Africom), le général Stephen Townsend. Le défi sécuritaire auquel notre pays et la sous-région sont confrontés a été au centre des échanges.

« Nous avons eu des discussions très positives et très productives sur les défis sécuritaires auxquels le Burkina Faso et le peuple burkinabè font face », a déclaré le général américain à l’issue de l’audience avec le chef de l’Etat.

Le général Stephen Townsend a, à cet effet indiqué qu’Africom va assister le Burkina Faso dans la formation, en termes d’équipements et à travers le renforcement de la coopération avec les différents partenaires déjà engagés sur le terrain.

Le général Townsend a souligné que les défis sécuritaires du Burkina Faso requièrent de vastes initiatives politiques, économiques et militaires afin de susciter un changement positif.

Dans ce sens, le commandant d’Africom a relevé l’importance pour les États-Unis de continuer à soutenir « les efforts internationaux déployés au Burkina Faso ».

Il a, par ailleurs, ajouté que « la solution doit venir des forces de défense et de sécurité burkinabè ». Et à travers le soutien et le partenariat avec les États-Unis d’Amérique, les forces de défense et sécurité vont pouvoir faire face au défi sécuritaire et vaincre.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé