Aujourd'hui,
URGENT
Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15%
Etats-Unis: la commission judiciaire valide l'acte d'accusation de destitution de Donald Trump
Justice: 99 dossiers enrôlés pour les sessions des pôles criminels de Ouagadougou et de Ouahigouya
Justice: les acteurs demandent à la France de clarifier sa position sur l'extradition de François Compaoré dans l'affaire Norbert Zongo
Burkina: au moins 15 terroristes neutralisés, une base démantelée, et de l’armement saisi à Kompienga dans la Région de l'Est
Gaoua: une tonne de denrées périmées saisie par la police
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce vendredi après-midi, une délégation du Congrès des États-Unis d’Amérique en tournée africaine. Il s’agit des membres de la sous-commission Afrique de la Commission Affaires étrangères de la Chambre des Représentants.

« Nous avons eu une rencontre très productive avec le président du Faso qui nous a fait le point de la situation sécuritaire au Burkina et dans la sous-région. Et une fois de retour aux États-Unis, nous prendrons les bonnes décisions et verrons comment étendre le soutien que nous octroyons au Burkina Faso, et intensifier les relations de coopération qui existent entre les États-Unis et le Burkina Faso, en matière de sécurité », a déclaré Karen Bass, la chef de délégation.

Elle a réaffirmé la solidarité de son pays avec le Burkina Faso en ces moments difficiles, et rappelé le soutien des États-Unis à l’Afrique.

« Je suis très heureuse pour les programmes mis en place, particulièrement le MCC qui soutient le développement de l’Afrique et tous les programmes initiés dans le domaine de la sécurité qui vont, au final, contribuer au développement du Burkina Faso et de tout le continent », a dit Karen Bass.

Selon la chef de la délégation, pour établir des relations de coopération avec l’Afrique et participer à la résolution de ses problèmes, il est important d’écouter les Africains. C’est dans cette logique que se situe sa visite au Burkina Faso, dernière étape d’une tournée africaine qui l’a conduite à Djibouti et au Niger.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé