Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce jeudi soir, la Chambre des Mines du Burkina. Les mesures sécuritaires sur les sites miniers ont été au centre des échanges entre le chef de l’Etat et les responsables de cette structure.

« La Chambre des Mines du Burkina compatit à la douleur des familles des victimes de l’attaque inhumaine et horrible qui a eu lieu la semaine dernière, et dont a été particulièrement victime la compagnie minière SEMAFO. Cet acte nous afflige et nous amène, en toute responsabilité, à nous approcher des plus hautes autorités du pays pour échanger sur les différentes mesures qui peuvent être prises au niveau sécuritaire afin de renforcer la sécurisation des sites miniers et des axes qui mènent à ces sites », a indiqué le président de la Chambre des Mines, Tidiane Barry à sa sortie d’audience.

Pour lui, cette attaque vient rappeler aux autorités et aux acteurs du secteur minier, l’importance de prendre des dispositions pour permettre au tissu économique du pays de résister et de soutenir l’effort de guerre contre les terroristes.

« Après cet entretien, nous nous sentons rassurés par les mesures sécuritaires fortes qui nous ont été exposées par le président du Faso. Si toutes ces mesures sont mises en œuvre, nous devrons pouvoir aller vers une amélioration de la sécurisation de nos opérations sur les sites miniers », a affirmé Tidiane Barry, qui a appelé les acteurs du secteur à s’armer de courage en vue de faire face à la situation.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir