Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

©Dr

POLITIQUE

Le major général égyptien à la retraite Hesham Elhalaby a déclaré le vendredi 29 novembre 2019, au cours d’une conférence, à Ouagadougou, qu’«un Etat (qui) n’a pas de stratégie claire et ferme pour maintenir sa sécurité nationale, fera partie des plans de l’autre». Une dépêche de l'AIB.

Le major général Hesham Elhalaby animait vendredi, une conférence sous le thème «Guerre et conflits de 4ème Génération». Selon ses dires, le terrorisme qui sévit actuellement dans de nombreuses parties du monde, est une guerre de 4ème Génération. «La guerre de 4ème génération est une guerre asymétrique. Que nous le voulions ou non, que nous y soyons préparés ou pas, elle existe bel et bien, faisons face, nous nous y sommes engagés» a-t-il déclaré. Selon le major général, l’objectif «de la guerre de 4ème génération, c’est de manipuler lentement mais surement la volonté du pays visé dans le but de gagner de l’influence (…) de faire de l’état, un état failli».

Selon ses dires, la guerre de 4ème génération est caractérisée par des «communications cachées et (des) réseaux financiers». Sa méthode, selon ses dires, consiste à «créer des groupes terroristes de citoyens et de nationalités différentes, soumis à des exigences religieuses, ethniques ou historiques».

Le major général Hesham Elhalaby a expliqué que la guerre de 4ème génération a été précédée de trois autres dans l’histoire de l’humanité. «La première génération de la guerre moderne était une guerre conventionnelle entre deux armées régulières représentants des Etats paru en 1648» a-t-il affirmé.

La deuxième génération de la guerre moderne est apparue dans l’armée  française dans la première guerre mondiale, a-t-il poursuivi. Quant à la troisième, elle  a été marquée par une puissance de manœuvre, a-t-il affirmé. Pour venir à bout de la guerre de 4ème génération, le major général a estimé que «le processus est lent et de longue durée».

Le major général Egyptien à la retraite Hesham Elhalaby est consultant de la Haute Académie Militaire Nasser d’Egypte. Il a été pilote de chasse et ancien chef d’Etat-major de l’Armée de l’air égyptien.

Agence d’Information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir