Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: la Suisse alloue plus de 5 milliards FCFA aux petits agriculteurs de l’Afrique de l’Ouest. 
Burkina: l’Union européenne offre à l’armée du matériel destiné à la lutte contre le terrorisme.
Santé: le paludisme risque de tuer plus de personnes que le coronavirus en Afrique subsaharienne, prévient l’OMS.
Sommet UE-G5 Sahel : Roch Marc Christian Kaboré plaide pour plus d’investissements au profit des populations. 
Burkina: décès vendredi à Ouagadougou de Thomas Sanon, 73 ans, ancien ministre des Affaires étrangères et président du CES
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.

POLITIQUE

Ishaga Ouédraogo est le nouveau député du groupe parlementaire Renouveau démocratique. A l’occasion des premières journées parlementaires de l’année 2020 dudit groupe parlementaire, le suppléant de Daouda Simboro a été officiellement présenté à Banfora le 21 février 2020 devant militants et sympathisants ainsi que têtes couronnées.


D'entrée, Ladji Coulibaly, actuel président du groupe RD a indiqué que «d’aucuns ont cru que notre choix de former un autre groupe parlementaire était lié à des visées personnelles. Mais l’adhésion en toute liberté du député Ouédraogo, prouve que nous n'avons voulu qu’apporter un plus à notre démocratie.» Celui qu'on surnomme "La puissance" a regretté le fait que ‘’la décision n'ait pas été comprise au début en octobre 2017 ( date de démission du groupe des 13 députés du groupe parlementaire UPC Ndlr).

C'est sous les acclamations des nombreux militants acquis à la cause, que l'honorable Ouédraogo a été accueilli. «L’accueil du nouvel arrivant montre finalement que nous ne sommes pas seuls à avoir soif d'une vraie démocratie», a conclu le président du groupe RD. Toujours fort de ses 13 membres après le départ de Daouda Simboro qui a présidé le collectif depuis sa création, le groupe a tenu ses premières journées parlementaires de l’année 2020 dans la cité du «Paysan noir» sous le thème : "Le développement de la région des Cascades : quels leviers?.

Ils étaient nombreux à prendre d'assaut la salle polyvalente de l'cole Sainte Thérèse de Banfora

"Seul groupe parlementaire qui tient ses rencontres statutaires aussi loin de la capitale burkinabè" selon les propos des différents intervenants, ces assises ont porté sur plusieurs sous-thèmes. Notamment "La problématique de l'éducation dans la région" ; "La problématique liée à la gestion économique" ; "La problématique liée à la gestion des ressources environnementales". Pour Ladji Coulibaly, cette région classée 3e au Burkina sur l’Indice de développement humain mais qui a encore besoin d’un dynamisme politique pour se hisser au plus haut du podium devrait prendre son destin en mains. Il s'est agit donc pour les participants, d'identifier les goulots d'étranglements et de proposer des pistes de sorties.

«Notre groupe depuis sa création, essai d’aller de manière permanente aux côtés des populations pour en porter les préoccupations à l’hémicycle», a expliqué le 6e vice-président de l’AN, Dr Julien Couldiaty membre du groupe RD. Etaient présents à cette rencontre, les représentants des groupes parlementaires CDP et MPP.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir