Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

POLITIQUE

Après Dédougou le 10 février dernier, l’opération de révision des listes électorales biométriques a été lancée ce dimanche 23 février 2020 à Banfora dans la région des Cascades par le président de la Commission nationale électorale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry. Ceci en prélude aux élections présidentielle et législatives qui auront lieu le 22 novembre 2020 au Burkina Faso.


Après s'être déployée à l'extérieur du Burkina Faso, la CENI a lancé l'opération de révision des listes électorales à l'interne. Le moment est donc venu pour les Burkinabè âgés de 18 ans et plus, de décider de leur avenir en s'inscrivant sur les listes électorales sur l'ensemble du territoire national. Ainsi donc après Dédougou le 10 février dernier, l’opération a été lancée ce 23 février  à Banfora.

Occasion de plus pour Newton Ahmed Barry, de faire le plaidoyer auprès des partis politiques et de la société civile, afin de faire de l’ensemble du processus d’enrôlement, un succès d’une part par la mobilisation des futurs électeurs, et d’autre part, une garantie pour la maturité de la démocratie burkinabè. "Cette mobilisation ne devrait laisser de côté aucun citoyen en âge d’exercer son droit de participation au choix des dirigeants qu’ils souhaitent voir conduire sa destinée", a indiqué le président de la CENI. En attendant la célébration du 11 décembre 2020 que Banfora accueille cette année et que les fils et filles de la localité onjt placé sous le défi de faire du 20/20, Newton Ahmed Barry a invité les uns et les autres à d'abord faire du 20/20 pour cette opération.

Vu que l’étape de l’enrôlement est cruciale pour la participation des populations à ces scrutins et que cela commence par cette opération, M. Barry a invité les populations des Cascades, des Hauts-Bassins et du Centre-Ouest, à faire preuve de leur engagement citoyen pour se préparer aux échéances électorales de 2020 et de 2021 ( la présidentielle couplée aux législatives en novembre 2020 et plus tard en 2021 aux municipales Ndlr) en dépit de cette période de transition vers le début des travaux champêtres.

A l'occasion, que ce soit l'opposition politique, la majorité présidentielle où la Société civile, ont félicité la CENI pour son engagement à réussir ces échéances électorales et ont invité les populations à se faire enrôler massivement.

Rappelons que pour l’enrôlement, chaque citoyen doit présenter sa Carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) ou son passeport en cours de validité.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir