Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: la Suisse alloue plus de 5 milliards FCFA aux petits agriculteurs de l’Afrique de l’Ouest. 
Burkina: l’Union européenne offre à l’armée du matériel destiné à la lutte contre le terrorisme.
Santé: le paludisme risque de tuer plus de personnes que le coronavirus en Afrique subsaharienne, prévient l’OMS.
Sommet UE-G5 Sahel : Roch Marc Christian Kaboré plaide pour plus d’investissements au profit des populations. 
Burkina: décès vendredi à Ouagadougou de Thomas Sanon, 73 ans, ancien ministre des Affaires étrangères et président du CES
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.

POLITIQUE

Mahamadi Kouanda a annoncé sa candidature à la présidentielle du 22 novembre pour le compte du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) après avoir vu son dossier de candidature invalidée lors des primaires de son parti. Il a aussitôt été suspendu -avec d'autres militants- pour non-respect des textes, des orientations du président d’honneur, récidive et indiscipline. Pour rappel, c'est Eddie Komboïgo qui a été désigné par le CDP pour le représenter à l'élection. 

«Le 18 juillet 2020, le Bureau Politique National du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), a tenu sa soixante huitième (68ème) session ordinaire au siège du Parti sis  avenue Kwamé N’krumah à Ouagadougou.

Au nombre des délibérations, le Bureau Politique National a décidé de la suspension  de  Kouanda Mahamadi Lamine, KY Césaire, OUEDRAOGO Valentin, ZAN Adissa, TOE Ousmane, DONDIRE  Anassé, KOURAOGO Inoussa des organes et instances  du Parti ainsi que de la qualité de membres pour une période de  six (06) mois à compter du 18 juillet 2020, pour non-respect des textes, des orientations du président d’honneur, récidive et indiscipline.

Le CDP informe toutes ses militantes, ses militants et sympathisants que le Parti est une organisation démocratique et républicaine où la discipline est de rigueur  et qui n’a de but que le bien-être des populations du Burkina Faso.

Il invite ses militantes ses militants et sympathisants à rester sereins et mobilisés pour la réussite de l’investiture de son Candidat le 26 juillet 2020 au palais des sports de Ouaga 2000.

Les populations du Burkina Faso ont soif de paix, de dignité et de prospérité. C’est le devoir du CDP de répondre avec efficacité et efficience à toutes les attentes de nos populations par sa victoire le 22 novembre 2020.

Ensemble nous vaincrons.

Démocratie - Progrès – Justice»

Ouagadougou, le 18  juillet 2020,

Le Secrétariat à la Communication.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir