Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Les agents des péages vont en grève de sept jours allant du 8 juin 2017 au 15 juin. Ils expliquent les raisons dans le préavis ci-dessous.


 « Excellence Monsieur le Président du Faso,

Par lettre N° 00498/MINEFID/SG/DGTCP/RG du 28 février 2017, Madame le ministre de l’économie des finances et du développement invitait notre syndicat à prendre part à une séance de travail d'une commission chargée de la réflexion sur les perspectives de gestion du péage.

Nous avons pris part aux travaux de ladite commission qui se sont déroulés du 03 au 16 Mars 2017. Dans son rapport final le comité a proposé que la gestion du péage soit confiée à une entité de l’Etat burkinabé ayant un statut d’établissement public. Le 04 Avril 2017, après la fin des travaux, nous  avons adressé une correspondance à Madame le ministre pour lui dire que nous attendions la décision du gouvernement dans un délai raisonnable. Jusqu’à ce jour, aucune suite n’a été donnée, ni au rapport du comité, ni à notre correspondance.

Excellence Monsieur le Président du Faso, la coordination des comités CGT-B des péages, depuis sa création, a régulièrement exposé aux autorités sa préoccupation principale qui est la régularisation du statut des agents du péage, recrutés et gérés jusque-là par la direction générale du Trésor. Les plates-formes de toutes les actions que nous avons menées (grève, sit-in) ont placé au centre cette question de notre statut. Du reste, le cahier de doléances du premier mai de l’UAS a pris en compte notre préoccupation.

Par la présente, nous vous informons que nous appellerons tous les agents des péages de notre pays à observer un arrêt de travail de sept (07) jours allant du 08 juin 2017 à 08 heures au 15 juin à 8 heures pour exiger du gouvernement la satisfaction de notre plate-forme minimale qui est :

- l’annulation pure et simple de la concession du péage.
-la clarification des dispositifs régissant les agents de péage et la correction des dysfonctionnements et injustices y relatifs.
-la définition d'un plan de carrière pour les agents des péages.

Nous vous prions, Excellence Monsieur le Président du Faso, de croire à notre détermination à voir prises en compte nos légitimes préoccupations. »

Le secrétaire général
Hubert SAWADOGO