Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

SOCIETE

Trois personnes ont été tuées le jeudi 27 juillet 2017 aux environs de 21 heures par des individus armés non encore identifiés. Selon l’Agence d’information du Burkina (AIB), le drame serait intervenu dans la localité de Tatio, située à une trentaine de km de Djibo.

Citant des sources concordantes, l’AIB a indiqué qu’il s’agirait d’un conseiller municipal et deux membres de sa famille. Le triple assassinat aurait été commis par des individus non identifiés se déplaçant à moto. Ils auraient également emporté du bétail selon la même source.

En rappel, cinq personnes avaient été tuées dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 juillet 2017 dans les localités de Ndidja, Neyba et Sibé, dans la province du Soum, Région du Sahel par des personnes armées non encore identifiées. Selon des sources sécuritaires citées par les médias locaux, cela serait probablement un règlement de compte entre des présumés terroristes.