Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)
Togo: le président Faure Gnassingbé investi candidat par son parti pour la présidentielle du 22 février 2020
Irak: «Plus d'une douzaine de missiles» ont été tirés par l'Iran contre deux bases utilisées par l'armée américaine (Pentagone)

SOCIETE

L’association Tous pour le combat de la solidarité et de l’intégration (Tocsin) a encore laissé parler son cœur en faveur des familles démunies de Marcoussis, un quartier de Ouagadougou. Des layettes, serviettes, couvertures, kits sanitaires et scolaires ont été offertes auxdites familles le 7 octobre 2017 par le Tocsin qui depuis 2013, est reconnue comme association d’utilité publique.

Marcoussis est un quartier qui a été créé à l’occasion du retour volontaire des Burkinabè de la Côte d’Ivoire en 2002 lors de la crise dans ce pays. Installées dans ce quartier, la majorité des familles vit d’énormes difficultés pendant les saisons pluvieuses et à l’approche de la rentrée scolaire. «Nous rencontrons beaucoup de difficultés depuis que nous sommes arrivées au Burkina. Les personnes âgées souffrent beaucoup en période de froid. La plus grosse difficulté que nous rencontrons, c’est à l’approche de la rentrée scolaire», témoigne Mariam Ouédraogo, présidente de l’une des associations de femmes du quartier.

Ce geste du Tocsin vise donc à venir en aide à ces personnes. Le don a été possible grâce au soutien du Lutheran World Relief (LWR), une organisation américaine. Pour Arouna Savadogo, président du bureau exécutif du Tocsin, ce don symbolique est à but humanitaire et ne saurait être évalué. «C’est notre façon à nous d’aider ces personnes. Ce sont vraiment des personnes démunies qui bénéficient de ce don», fait remarquer M. Savadogo.

Un geste que les récipiendaires ont salué à sa juste valeur. Pour cette 6è édition, le Tocsin a fait bénéficier d’autres localités telles que Bobo-Dioulasso et d’autres associations issues de la ville de Ouagadougou.

En rappel, le Tocsin est une association primée personnalité francophone en 2004 et qui se bat pour l’égalité en droits et en devoirs des Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur. L’association se bat également pour l’implication active des Burkinabè de l’extérieur au développement économique, social, culturel et politique de leur pays. Et surtout pour la défense des droits des migrants et pour la protection des étrangers vivants au Burkina.

Ainsi, sur la question du vote des Burkinabè de l’extérieur pour lequel le Tocsin lutte depuis des années, Arouna Savadogo a profité de l’occasion pour rappeler que des concertations sont en cours avec les autorités compétentes pour que cela soit une réalité en 2020. 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé