Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

La gouverneur du Centre Nord recevant officiellement les clés du Collège

SOCIETE

Les Loteries nationales des pays membres du Conseil de l’Entente, à travers les activités entrant dans le cadre du 24ème tirage de la Tranche commune entente, ont offert  un collège au village de Tamdogo, localité située à une quinzaine de kilomètres de la commune rurale de Pissila (Région du Centre Nord). La cérémonie officielle des remises des clés de l’infrastructure scolaire qui a couté plus de 61 millions de FCFA a eu lieu le mercredi 25 juillet 2018 à la mairie de Pissila.

«C’est une preuve concrète que le choix est pertinent! La circonstance d’aujourd’hui peut créer certes des désagréments car, notre souhait était d’être à Tamdogo. Mais, la population et les autorités se sont jointes à nous pour célébrer cette inauguration dans la salle de mairie de Pissila en présence des populations de Tamdogo dont, une bonne partie n’a pas pu être là. Elles auront compris que notre volonté était d’être à Tamdogo. Ce sont les circonstances qui ont fait que nous n’avons pas pu être avec elles» Telles sont les raisons de cette délocalisation expliqués par le directeur général de la Loterie nationale burkinabè (Lonab) Simon Tarnagda.

Pour lui, ces circonstances montrent combien il est important le choix du site pour la construction du Collège d’enseignement général (CEG). De façon concrète, dit-il, le village de Tamdogo est une zone isolée, difficile d’accès. Et construire un collège là-bas, c’est permettre aux enfants de cette localité de bénéficier d’une infrastructure éducative convenable pour faciliter leur éducation.

D’un coût global de 61 145 226 francs Cfa, ce don communautaire se compose de deux bâtiments de deux salles chacun, d’une bibliothèque, des latrines et d’un bloc administratif et ses latrines. «Nous sommes d’autant plus heureux car, cette école est fonctionnelle depuis l’année scolaire 2017-2018» s’est réjoui le représentant des loteries nationales des pays membres du Conseil de l’Entente, Dramane Coulibaly, par ailleurs directeur général de la loterie de Côte d’Ivoire.

C’est un sentiment de satisfaction qui a animé le gouverneur de la région, Nandy Somé/Diallo. «Nous sommes satisfaits car, ce joyau permettra à plusieurs centaines d’élèves dépourvus jusque-là d’infrastructure secondaire, de ne plus traverser la mare à travers les courants froids et l’harmattan  pour se rendre dans les collèges situés à l’autre bout» s’est-elle exprimée.

Et le maire de Pissila, Wendiatta Sawadogo, de souligner que «le savoir contribue à l’électrification de l’obstruantisme et de ses corollaires qui impactent négativement la vie de nos concitoyens». D’où, en contribuant à la construction du CEG de Tamdogo, les loteries des pays membres du Conseil de l’Entente permettent à de nombreux élèves de sa commune d’être dans des conditions optimales pour l’acquisition du savoir et du savoir-être. 

Cependant, il a saisi l’occasion pour signaler que beaucoup d’autres collèges restent sous abri précaire et la population sera soulagée si d’autres projets de construction pouvaient être envisagés.

Consolider l’intégration sous régionale, lutter contre la pauvreté, soutenir les populations à travers des œuvres sociales et communautaire, tels sont, entre autres, les objectifs poursuivis par la faitière des loteries nationales du Conseil de l’Entente. C’est pourquoi, explique la directrice générale de la loterie du Niger, Habsou Ali, « les loteries nationales du Conseil de l’Entente procèdent à l’occasion de chaque édition de la Tranche commune  au don d’infrastructure communautaire au profit du pays d’accueil.

À travers ce geste, ces loteries nationales du Conseil de l’Entente entendent non seulement contribuer à la dynamique d’intégration qui se manifeste dans cet espace mais aussi, participer aux efforts de relance économique des pays membres.

Après cette cérémonie délocalisée, une délégation a dû effectuer un déplacement dans la localité de Tamdogo à la demande du chef dudit village afin d’ «apaiser» le cœur des populations qui attendaient avec espoir les heureux donateurs.