Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

SOCIETE

Un ressortissant canadien a été enlevé dans la soirée du 15 janvier 2019, selon ce communiqué du ministère de la Sécurité. 

«Le site d’exploration minière de Tiabongou, dans le département de Mansila, province du Yagha (région du Sahel) ; a été attaqué, le 15 janvier 2019 aux environs de 19H45, par une dizaine d’individus armés, probablement des terroristes.

Ce site d’exploration appartient à PROGRESS MINERIALS, une entreprise canadienne.

Les assaillants une fois sur le site ont rassemblé toute l’équipe d’exploration et fouillé les logements avant d’enlever Kirk Woodman, un citoyen canadien. Plusieurs objets et du numéraire ont également été emporté.

Kirk Woodman est arrivé le 10 janvier 2019 sur le site de Tiabongou, avant d’être rejoint, le 15 janvier 2019, par l’équipe constituée essentiellement de nationaux.

Il est probable que les assaillants aient conduit l’otage dans la zone de Bakanou, localité située à la frontière avec le Niger.»