Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

SOCIETE

A l’image des Etalons, les heureux gagnants du jour peuvent être aussi considérés comme des «ambassadeurs» du pays des hommes intègres lors de la 18e  édition de la Masse commune de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Gagnants du 4+1 du 12 janvier 2017 à Cotonou au Bénin, les deux «champions» burkinabè ont reçu leurs lots ce jeudi 19 janvier 2017 au siège de la Loterie nationale burkinabè (Lonab) à Ouagadougou.


A l’image de la Tranche commune entente, la Masse commune est un jeu communautaire sur les paris de courses de chevaux. Elle a pour objectif, selon Thérèse Nabaloum, directrice marketing de la Lonab, de « fédérer les loteries et contribuer à l’intégration sous-régionale ». Brahima Sagné et Dramane Sanou, tous résidents à Bobo-Dioulasso, sont les heureux gagnants de l’ordre du Pari mutuel urbain de la Masse commune Uemoa du 12 janvier dernier. Ils sont repartis ce jeudi avec 32.464.000 FCFA chacun.

Pour le directeur général de la Lonab, Lucien Carama, «la masse commune montre le niveau des parieurs burkinabè par rapport aux autres de la sous-région». Il se dit donc fier de la participation de ses compatriotes et les encourage à faire davantage. Le DG de la Lonab invite les parieurs à « jouer responsable », M. Carama a fait remarquer que le but de la Lonab n’est pas de se faire seulement de l’argent, mais aussi d’encadrer les parieurs. Lucien Carama invite également les parieurs à jouer massivement pour le grand jeu qui aura lieu à la fin du mois de janvier 2017 en France.

Emmanuel Ouandaogo, représentant le gagnant Brahima Sagné, dit être très heureux pour son frère. «Je joue chaque fois mais c’est mon frère qui a eu la chance de gagner, donc je vais continuer de jouer afin d’être aussi millionnaire», espère M. Ouandaogo. Selon M. Ouandaogo, Brahima Sagné entend agrandir son garage et construire une maison avec ce gain.

Rappelons que le rapport de ce 4+1 a donné à l’arrivée, 5-11-3-10. Il y eu deux Non partants Si les deux gagnants dans l’ordre ont empoché 32.464.000 FCFA, les 831 gagnants dans le désordre encaissent 95.000 FCFA chacun.
 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé