Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

©L'Observateur Paalga

SOCIETE

Donald Karim Ouédraogo (45 ans) a été élu ce samedi 10 août dans la soirée, Dima de Boussouma, après le décès de son père le 30 juillet 2019. Une dépêche de l'Agence d'information du Burkina (AIB).

Donald Karim Ouédraogo, fils aîné du défunt Dima Saonré de Boussouma, a été choisi parmi plusieurs candidats, au nombre desquels le colonel à la retraite Kassoum Ouédraogo et le Prince de Koupéla (Korsimoro).

Le collège électoral composé du Tansoba, du Tengsoba et du Kûgri-Zougou Naaba et assisté du Grand Baloum du Dima de Boussouma, a rendu son verdict, samedi soir, peu après 21h.

La proclamation a eu lieu au son d’un tambour sur les ruines de la première cour royale. Le nouveau Dima devra accomplir des rites dans des villages environnants d’içi 13 à 30 jours avant de rejoindre son palais.

Donald Karim Ouédraogo est titulaire d’une licence en finance-comptabilité. Il succède au Dima Saonré (78 ans) décédé le 30 juillet 2019, au bout de 52 ans de règne.

Agence d’information du Burkina

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé