Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

SOCIETE

Développement du métier de l’artisanat dans la région du Sahel : Les maires de Djibo et de Tongomayel ont procédé le dimanche dernier au lancement du projet Djibo-Tongomayel, un projet qui consiste à la mise en place d’un plateau technique de métier de l’artisanat. Ce projet permettra la création de 186 emplois au profit de la jeunesse de ces deux communes.


D’une durée de 13 mois, ce projet veut contribuer à la valorisation et au développement des compétences artisanales des jeunes et des femmes des communes de Tongomayel et Djibo dans les métiers de la vannerie, tannerie cordonnerie, tissage et teinture. Il s'agira d'accompagner les artisans à la création d’un réseautage des professionnels aux métiers, d'assurer l’appropriation du projet par les communes et de favoriser la création d’emplois productifs en stimulant le développement des micros entreprises via des micros financements.

Initié par le maire de Tongomayel, Issa Sadou Tamboura, ce projet a été délocalisé à Djibo à cause de la situation sécuritaire délétère dans la commune de Tongomayel. Délocalisation que le député-maire Oumarou Dicko a mis à profit pour impliquer les jeunes et les femmes de sa commune. Car dit-il, "le plateau technique qui va profiter à tous les jeunes de la province, peut faire objet de pérennisation." Il souligne par ailleurs qu’on pourra continuer à former ces jeunes sur une longue durée. Toutechose qui selon le maire, va amoindrir le phénomène du terrorisme.

Les premiers bénéficiaires quant à eux, ont saisi cette opportunité pour non seulement remercier l’initiateur dudit projet mais aussi affirmer l’intention de donner l’occasion aux générations futures d’en faire siennes.

Le projet Djibo-Tongomayel de mise en place d’un plateau technique de métier de l’artisanat est subventionné par l’Union européenne et l’expertise France. Il aura pour impacte la création de 62 emplois directs et de 124 emplois secondaires. Il permettra à terme la mise en place d’un  village artisanal.


Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé