Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Ouvert le mercredi 7 août dernier devant le pôle économique et financier du tribunal de grande instance de Ouagadougou,  le procès sur l’affaire dite « charbon fin » avait été renvoyée à en octobre 2019 pour composition non régulière du tribunal. Après l’ouverture de l’audience ce mardi 15 octobre 2019, elle a de nouveau été renvoyée au 17 décembre 2019 afin de permettre aux nouveaux avocats de la défense de mieux connaitre le dossier.

Bolloré transport logistics et Essakane SA et 12 personnes physiques sont poursuivies par la justice burkinabè, entre autres, pour fraude en matière de commercialisation de l’or et des autres substances précieuses et de blanchiment de capitaux.  le 31 décembre 2018, l'opinion publique a été informée de la saisie et de la mise sous scellée judiciaire à Bobo- Dioulasso d'une trentaine de conteneurs de charbon fin contenant de l'or, de l'argent et d'autres minerais sur le point d'être exportés vers le Canada. Les informations rapportées faisaient état d'une « tentative d'exportation frauduleuse d'or, maquillée en exportation de déchets de charbon » car la quantité des minerais présente dans le charbon fin avait été sous évaluée. 

Après des investigations menées et des expertises menées sur la cargaison saisie, le procureur général près de la Cour d’appel de Ouagadougou, décidera de le tenue d’un procès afin de situer les responsabilités. Il décide donc de poursuivre 14 personnes (deux personnes morales à savoir Bolloré transport logistics et Essakane SA et 12 personnes physiques).

Ce mardi 15 octobre 2019, sitôt ouverte, les nouveaux avocats de la défense qui ont pris le relais de certains de leurs collègues qui se sont déportés, ont demandé un renvoi du l’audience afin qu’ils puissent mieux prendre connaissance du dossier. Le procureur avait demandé un renvoi de deux semaines mais il n’a pas été écouté par le président du tribunal qui a décidé de renvoyer l’audience au mardi 17 décembre prochain pour connaitre le fond du dossier.