Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

SOCIETE

Hier mercredi 16 octobre, le monde entier à travers l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a célébré la 39e journée mondiale de l'alimentation sous le thème « Agir pour l'avenir, une alimentation saine pour un monde Faim zéro ». Au Burkina Faso,  l'ONG Hunger Free World a célébré cette journée dans la ville de Ouagadougou à travers la distribution  des flyers au niveau des ronds-points de la Patte d'oie et des Nations unies.

Pour célébrer cette journée, l'ONG Hunger Free Word s'est retrouvée à deux endroits (Rond-point de la Patte d'oie et des Nations unies) de la ville de Ouagadougou pour, selon le chargé de programme Gueswendé Joël Ouédraogo, sensibiliser le public et interpeller les dirigeants sur les questions de la faim et de la pauvreté. Pourquoi précisément le choix de ces deux sites : M.  Ouédraogo explique que le site du rond-point des Nations unies est une place symbole et aussi,  parce que les deux Ronds-points sont les plus fréquentés de la ville de Ouagadougou « où on peut toucher plus de public ».

« Nous profitons de cette masse qui passe au niveaux de ces deux ronds-points pour interpeller tout le monde que l'affaire de l'alimentation  saine pour tous n'est pas seulement de la responsabilité de l'Etat mais celle de toute la société. Que cela soit au niveau des familles, des communautés locales, du secteur privé, des OSC, des ONG,  tout le monde doit s'engager à ce que la réalisation du droit à l'alimentation soit une réalité au Burkina Faso » a indiqué le chargé  de programme.

Et de préciser que l'objectif  recherché à travers cette distribution des flyers est « que tout le monde s'engage à ce qu'il y ait une alimentation saine pour tous, à ce que le droit à l'alimentation soit une réalité au Burkina Faso ». Hunger Free World dit exhorter les autorités du pays à adopter l'avant-projet de la nouvelle Constitution dans lequel est inscrit le droit à l'alimentation. « Nous voulons que la Constitution soit adoptée pour que nous puissions gagner un instrument  juridique  pour pouvoir défendre le doit à l'alimentation », affirme M. Ouédraogo. 

Afin de trouver des solutions idoines pour une alimentation saine au Burkina Faso, de concert avec l'exécutif, l'Ong Hunger Free World a eu des rencontres avec l'Assemblée nationale, a animé des panels et organisé des ateliers-débats.