Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

SOCIETE

Le président des États-Unis a annoncé, dimanche, la mort du chef de l'organisation État islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, lors d'une opération militaire américaine dans le nord-ouest de la Syrie.

Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l'organisation État islamique est mort. Le président américain Donald Trump l'a annoncé, dimanche 27 octobre, lors d'une allocution depuis la Maison Blanche.

Plus tôt dans la matinée, des médias américains avaient annoncé que le chef de l'organisation État islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, aurait trouvé la mort dans un raid américain dans le nord-ouest de la Syrie.

"Quelque chose d'énorme vient de se passer !", avait alors twitté le président américain, dimanche 27 octobre.

Il avait ensuite prévenu qu'il ferait une annonce "très importante" à 9 h, heure locale (14 h, heure de Paris), depuis la Maison Blanche.

Washington avait promis une récompense de 25 millions de dollars pour la capture d'Abou Bakr al-Baghdadi, à la tête de l'organisation jihadiste État islamique depuis 2010, quand le mouvement n'était encore qu'une émanation d'Al-Qaïda en Irak.

Source France24