Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: la Suisse alloue plus de 5 milliards FCFA aux petits agriculteurs de l’Afrique de l’Ouest. 
Burkina: l’Union européenne offre à l’armée du matériel destiné à la lutte contre le terrorisme.
Santé: le paludisme risque de tuer plus de personnes que le coronavirus en Afrique subsaharienne, prévient l’OMS.
Sommet UE-G5 Sahel : Roch Marc Christian Kaboré plaide pour plus d’investissements au profit des populations. 
Burkina: décès vendredi à Ouagadougou de Thomas Sanon, 73 ans, ancien ministre des Affaires étrangères et président du CES
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.

SOCIETE

Le Conseil Régional de la Jeunesse du Centre-Ouest (CRJ/CO) a tenu un atelier diagnostic le 30 mai 2020 au Centre d’écoute et de dialogue pour jeunes (CEDJ) de la commune de Koudougou. Cet atelier placé sous la présidence du Directeur régional de la jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes du Centre-Ouest avait pour objectif de recueillir les avis de la quarantaine de participants sur les potentialités et les contraintes pour l’épanouissement de la jeunesse de la région. Lesquels avis devraient permettre d’enrichir le Plan stratégique de développement en cours d’élaboration.



Faire ressortir les forces et faiblesses, les opportunités et les menaces, formuler des recommandations et poser un diagnostic complet, telle était la mission assignée à la quarantaine de participants de cet atelier diagnostic qui s’insère dans le cadre de l’élaboration d’un Plan stratégique de développement du Conseil régional de la jeunesse du Centre-Ouest. Au nom du DR de la JPEJ du Centre-Ouest, Yves Méda a salué le dynamisme du Conseil régional de la jeunesse du Centre-Ouest et de ses démembrements au niveau provincial et communal. «Le caractère inclusif, composite et multi profil des participants renforce ma conviction que des résultats forts appréciables sortiront de ces travaux », a-t-il indiqué.

Venus des quatre provinces de la région, les participants ont bénéficié de communication sur les principes directeurs qui encadrent le processus d’élaboration d’un Plan stratégique de développement. Cette communication a été présentée par Jean Urbain Kombasséré. Le rapport des six groupes thématiques sera ensuite exploité par le Comité ad-hoc dont la mission est de produire un PDS quinquennal assorti d’un plan d’action triennal conforme à la durée du mandat du bureau exécutif.

En rappel, le CRJ-CO est l’un des 13 organes déconcentrés du CNJ-BF au niveau régional. Créer en 2008, le CRJ-CO est une structure faitière des mouvements et associations de jeunesse de la Région du Centre-Ouest dont l’objectif est de contribuer aux bien-être socio-économique de la jeunesse. Il réunit plus d’une centaine d’associations intervenants dans plusieurs domaines dans les quatre provinces de la région. Le processus de redynamisation des structures du Conseil national de la jeunesse a conduit à la mise en place des Conseils provinciaux et communaux de jeunesse et à l’installation d’un nouveau bureau exécutif du Conseil régional en août 2019. Ce bureau est composé de 13 membres avec des profils et compétences multisectorielles résolument engagés pour le développement de la région. L’une des priorités de ce nouveau bureau exécutif est de contribuer à faire de la jeunesse du Centre-Ouest, une force de propositions et d’actions pour le développement local.